Saint-Vallier – Tentative de meurtre, l’auteur présumé est en garde à vue

« Quand j’ai ouvert la porte, il m’a sauté dessus, il visait ma gorge avec son couteau ».

Heureusement, ce mardi matin, il est 5 heures, l’homme agressé a le réflexe de se protéger avec avec son bras droit. Toutefois, l’agresseur parvient a donné deux coups de couteau au bras gauche. Les plaies sont profondes, entre 5 et 10 centimètres.

Ce mardi matin, dans un immeuble de la rue Jean-Marie Chalot à Saint-Vallier, le locataire de l’appartement entend des coups à sa porte. Plusieurs. Alors il ouvre.

L’homme au couteau n’est pas un inconnu de la victime. Ils se connaissent. « Déjà dans la nuit, il est venu frapper à ma porte à deux reprises, à 21h et 1h du matin » raconte le locataire.

A 5 heures, il revient donc avec un couteau et donne plusieurs coups dans la porte. « Il est sorti de l’hôpital de Sevrey il y a une quinzaine de jours » ajoute la victime.

Malgré les deux coups de couteau dans le bras, il parvient à maîtriser son agresseur dans le hall d’entrée de son appartement et le jette dehors puis referme la porte et appelle la police. L’homme au couteau disparaît.

Le sang coule, « il y a en avait partout au sol », précise le locataire. Il a été transporté à l’hôpital de Montceau où il a reçu des soins. « Sur une plaie, j’ai 5 points de suture, 10 pour l’autre ».

Dans la matinée, l’auteur présumé des faits est vu dans les rues du centre-bourg de Saint-Vallier. Il est même passé chez un commerçant.

Ce n’est que dans la soirée que la police met la main dessus. Il est appréhendé aux Rompois à Blanzy. Il est aussitôt placé en garde à vue au commissariat de Montceau où il se trouve toujours ce mercredi. Il devrait être déféré au parquet ce jeudi dans la journée.

L’homme âgé de 43 ans, qui habite non loin de la rue Jean-Marie Chalot, connu des services de police, pourrait être poursuivi pour homicide sans préméditation.

« Il n’était pas dans son état normal », rapporte la victime. En effet, l’auteur présumé est connu pour son penchant à l’alcool.

Jean Bernard

7 commentaires :

  1. Mais ce n’est pas à Saint-Vallier que c’est arrivé il ne se pass rien dans cette charmante ville tout est calme, paisible il fait si bon vivre n’est pas les électeurs ?

  2. Pourquoi ne pas donner son identité de nos jours c est shut

  3. Vous n’avez pas honte la mouche de rebondir de telle façon sur ce genre de drame?
    Est ce que ce genre de situation arrive qu’à Saint-Vallier ?
    Faites marcher votre matière grise avant d’écrire et de tout mélanger.

    • Ma matière grise est activée. Il ne s’agit pas d’un drame mais bien d’un acte de délinquance. Effectivement ça n’arrive pas qu’à Saint-Vallier mais quand on vend du rêve à une population il faut savoir aussi assumer les cauchemars.La délinquance existe aussi à Saint-Vallier.

  4. Problème no 1 la justice..Le gars quand il s’est fait interné était sûrement alcoolisé..Il vaut mieux faire paraître en comparution immédiate un homme vendant du shit..Quand des affaires plus grave attendent 3 ans bien sur.Le gars en liberté tranquille et ce n’est pas le seul..(…)

  5. "nous" avons majoritairement encore voté pour cela

    alors de quoi se plaindre puisque cela est redemandé a chaque fois dans les urnes

  6. C’est vrai qu’un escroc de droite,gauche milieu ou mi gauche mi droite aurait tout changer 😂😂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.