La contribution de Daniel Meunier à la nouvelle année

Nouvel An

La feuille de l’éphéméride

S’agite, impatiente, et se ride

Arrogante et intrépide

A l’envie de devenir notre guide

 

Mais sous mes doigts qui glissent

Soudain elle chiffonne et se plisse

Marque de crainte et de prudence

Symbole de timidité et de déférence

 

L’image de ses ascendantes

N’est certes pas très rassurante

Et de l’ardeur il lui faut trouver

Pour la nouvelle année engager

 

Relents d’intolérance et de sectarisme

Pestilences de violence et de dogmatisme

Tant de profondes et cruelles inégalités

Muselant toute forme de fraternité

Atteintes inconsidérées à notre planète

Malgré les alertes que l’on répète

Disparitions programmées et inexorables

De trésors et ressources inestimables

 

Pour l’amour de tous mes proches

Auxquels avec bonheur je m’accroche

Pensant à tous mes amis

Qu’une belle solidarité réunit

 

La feuille de l’éphéméride se tétanise

Face à la situation qu’elle réalise

Elle demande aide et soutien

Pour les idéaux qui sont les siens

 

Ma main a caressé la petite page

D’un geste doux qui encourage

Se sentant soudain réconfortée

Elle s’est alors lentement tournée

Signons avec elle cette nouvelle année

Du sceau de la tolérance et de l’amitié

Ensemble ces douze pages paraphons

De compréhension et d’affection

 

Daniel Meunier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *