Journées du patrimoine – La mystérieuse crypte Chagot

Un lieu insolite à découvrir le week-end prochain à l’occasion des journées européennes du patrimoine. Lionel Gauthier, bénévole à la paroisse Saint-Jean servira de guide. La crypte de la famille Chagot, un lieu chargé d’histoire.

 

Une tombe, encore faut-il tomber dessus. Dénicher la sépulture  de la famille Chagot, nom combien illustre à Montceau-les-Mines demande un minimum de recherche tant elle est tombée aux oubliettes. Et pourtant, elle existe bel et bien. Certains la connaissent, forcément, nombreux en ignorent encore le lieu.

La crypte Chagot, même si elle n’est plus visitée régulièrement, même si le nom Chagot s’est éteint au tout début du XXe siècle, elle matérialise la mémoire de la cité minière. Jules Chagot (1801 – 1877) a fondé la compagnie des mines à Blanzy et à Montceau-les-Mines. Son neveu, Léonce Chagot (1822 – 1893) lui succéda. Jules puis Léonce appliquèrent le système social et politique de l’époque, le paternalisme. « Le patron doit être un père à qui Dieu impose l’obligation de remplir les devoirs de la paternité aussi bien au point de vue spirituel que matériel ».

Jules met en place une caisse de secours et de prévoyance, une caisse de retraite, un service médical, ouvre un magasin alimentaire, assure l’éducation religieuse aux enfants des mineurs et lance en 1856 la construction d’une église qui prendra fin en 1862.

Dans l’église Notre Dame, à gauche de l’entrée, une plaque rappelle

que Jules Chagot, gérant des mines de Montceau construisit

cette église sous le règne de Napoléon III et le pontificat de Pie IX.

Alors quitte à construire une église, aussi pense-t-il à une crypte où la famille Chagot reposera. Et voilà comment un quartier avec ses mineurs, son église, devint Montceau-les-Mines qui eut pour premier maire Léonce Chagot de 1856 à 1878.

Descendre les marches abruptes de la crypte, c’est plonger dans les entrailles de l’histoire de Montceau-les-Mines. L’ambiance y est lugubre, propice à inspirer un requiem. Les maîtres de Montceau reposent ici au même titre que Lionel de Gournay, neveu et successeur des Chagot et quelques proches.

Une crypte souterraine sous l’église Notre Dame, à découvrir à l’occasion des journées européennes du patrimoine samedi 15 et dimanche 16 septembre prochains avec pour guide, un bénévole de la paroisse Saint Jean. Lionel Gauthier a soumis l’idée au père Yves Garruchet, le curé de la paroisse. Excellente initiative.

Jean Bernard

Samedi 15 septembre de 14h à 17h

Dimanche 16 septembre de 9h à 10h puis de 11h à 12h (on arrête pour la messe) et de 14h à 17h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *