Hôpital – Jarrot et Philibert, échanges au filet

Ce samedi 24 mars 2018, Marie-Claude Jarrot a été chahutée pendant le rassemblement organisé pour défendre l’hôpital de Montceau.

Juste après le défilé, madame le maire, d’un pas décidé, a fendu la foule pour se diriger droit sur Alain Philibert, maire de Saint-Vallier. Qu’avait-elle à lui dire, plutôt à lui reprocher ?

« Ce n’est pas bien de siffler une élue, une collègue » lui lançait MCJ. « Je vous ai vu ».

Philibert quelque peu gêné, avouait à demi-mot l’avoir fait. Il lui rétorquait: « Vous ne l’avez jamais fait? »

Jarrot: « Non ».

Pour reprendre la main, le maire de Saint-Vallier reprochait alors à Marie-Claude Jarrot d’être allée à Paris, de ne pas avoir communiqué sur les 13.6 M€ que doit verser l’Etat à l’hôpital (un usager balançait : mais on s’en fout du pognon, nous c’est l’hôpital qu’on veut)…

Au quart de tour, la maire de Montceau relançait la mise sur le tapis: « Vous voulez qu’on parle de l’hôpital communautaire, de la fermeture de la maternité, de la dette, ça ne va pas arranger les choses. Répondez-moi, est-ce que je suis responsable de la dette? »

Pour mémoire, il faut savoir que Jarrot est présidente du conseil de surveillance de l’hôpital, que Philibert en est membre; se rappeler aussi que le 20 janvier dernier, à l’issue du rassemblement, il avait été question que les maires de Montceau, Blanzy, Saint-Vallier et Sanvignes se rendent à Paris pour rencontrer le Premier ministre. Cela ne s’est pas fait.

Impossible à quatre, possible à soixante? Car pour Paris, Philibert revenait à la charge: « Pourquoi n’irions nous pas tous à Paris, les 50 ou 60 maires (ceux qui soutiennent l’action du Codef) pour rencontrer Macron? »

Réponse immédiate de Jarrot: « Je suis d’accord avec vous ». C’était d’ailleurs une des idées qu’elle pensait soumettre.

Quand, comment, en bus en TGV, combien de maires et surtout, le Premier ministre pourra-t-il recevoir la délégation ? « Si un ministre ne peut pas recevoir 60 maires, c’est grave » précisait Philibert.

Direction la Capitale à condition que dès lundi, « ils viennent (les maires) cosigner une lettre pour demander un rendez-vous » stipulait Marie-Claude Jarrot.

Faut-il y croire? Car dans la foulée, la maire de Montceau invitait le maire de Saint-Vallier à la conférence de presse mais ce dernier déclinait l’invitation contrairement à la dernière fois, le 20 janvier.

Jarrot et Philibert dans le même bus, ce n’est pas gagné.

Jean Bernard

 

Un commentaire

  1. question charisme, travail et honnêteté politique je pense que Le Maire de Saint Vallier peut en apprendre beaucoup à Me Jarrot, ensuite vouloir jouer cavalier seul pour espérer se mettre en avant peut être a double tranchant, Me Jarrot vous avez-vous signé l’acte de décès de l’hopital Alors que la réanimation était largement possible, assumez tous autant que vous êtes l’an responsabilité de cet énorme échec qui aura de trésor grosses conséquences pour tout le monde!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *