Guerre en Ukraine – Depuis toujours les peuples s’opposent à la guerre

Appel unitaire pour la paix et la solidarité avec le peuple ukrainien.

Communiqué – L’horreur de l’insupportable guerre déclenchée par le maître du Kremlin envahit l’espace, les discussions, les écrans. Aucun être de raison et de cœur ne peut supporter ces tueries, ces bâtiments abritant des écoles ou des centres de santé, ces rues et ces quartiers détruits par le souffle des bombes et des missiles. Les familles ukrainiennes qui résistent, souvent avec succès, forcent l’admiration.

 

Nous soussignés, agissons pour :

 

  • Un cessez-le-feu immédiat et le retrait total des armées russes d’Ukraine !
  • Le soutien à celles et ceux qui fuient la guerre et doivent traverser les frontières, en accueillant dignement les réfugiés d’Ukraine et des autres pays !
  • Le soutien à celles et ceux qui manifestent en Russie contre la guerre et font face à la répression ! « Poutine dégage » (slogan des manifestations)
  • Le soutien à celles et ceux des pays voisins qui refusent de prêter main forte à l’armée russe !
  • Le soutien à celles et ceux de l’armée russe qui refusent de combattre, car bien souvent ce sont des jeunes enrôlés de force pour servir de chair à canon !
  • Exiger la paix
  • Exiger le respect du droit à l’autodétermination des peuples, à commencer par celui du peuple ukrainien !
  • Que le gouvernement français mette tout en œuvre, dans le cadre de l’ONU et de l’OSCE, pour s’opposer aux surenchères guerrières qui s’expriment du côté du pouvoir russe comme dans le cadre de l’OTAN et dont le peuple d’Ukraine paierait le tribut le plus lourd.

 

            Liste des signataires : Femmes Solidaires, Réseau éducation sans frontières, La Libre Pensée, Ligue des Droits de l’Homme, Union locale CGT, CGT Multipro, Solidaires, Parti Communiste Français, France Insoumise, NPA, Parti Ouvrier Indépendant.  

 

Pour rejoindre l’appel du collectif pour la Paix du bassin minier : collectifpourlapaixbm@orange.fr

 

RASSEMBLEMENT  A MONTCEAU LES MINES

SAMEDI 19 MARS – 10 H

Esplanade de la Mairie

13 commentaires :

  1. Depuis 3 semaines c’est le haro sur Poutine…mais depuis 2014 personne ne s’est inquièté des exactions commis par l’armée ukrainienne dans les provinces de l’est à majorité russophone….sans sompter l’avancée de l’OTAN vers les frontières russe engendré pae les américains,qui fait que seule la biélorussie reste un pays tampon.Poutine ne veut donc pas d’une ukraine dans l’otan..d’où le déclenchement du conflit..comme je l’ai déjà dit Poutine est dans une logique de guerre et une guerre est une catastrophne naturelle..vous aves beau vous rassembler vous n’y pourrez rien tant que les béligérents resteront sur leurs positions…!!!

    • Votre argumentation me laisse perplexe Kiki mais parait dans l’air du temps.
      Si je comprend bien, quand un pays est envahi, s’il se défend, il devient responsable de la prolongation des hostilités ?
      Pays tampon, style Biélorussie ? Un exemple de ce que promeut M. Poutine.
      Mais ne sommes nous pas en droit, comme lui, d’estimer que ce genre de « démocratie » ne saurait constituer un tampon aux limites de l’ Europe ?
      Depuis 2014, qui s’est préoccupé de l’origine des exactions et actions de déstabilisation organisées dans les provinces de l’Est (et sur la planète ) ?
      Ce qui devrait nous faire réfléchir, c’est qu’actuellement, un seul homme (peut être malade ?) est en capacité de nous rayer de la carte.
      N’y a t’il pas un dirigeant célèbre, qui avait organisé des zones à envahir pour protéger ses « ressortissants »….
      J’hésite encore sur un prénom de circonstance pour le promoteur des démocraties communistes…. Adolf Poutine ou Joseph Poutine….

  2. Non M. Kiki …… !
    Une guerre n’est pas une catastrophe naturelle !
    Une guerre est une épouvantable barbarie d’origine humaine ! Une profonde régression de l’humanité .
    A notre connaissance ce n’est pas l’OTAN qui envahit et écrase l’Ukraine depuis le 24 Février ! Et pourquoi pas nous raconter que ce sont les Ukrainiens eux-mêmes qui s’anéantissent pour … le plaisir de se faire plaindre !!! Sait-on jamais !!!

    • Je maintien..une guerre est une catastrophe naturelle…on ne fait une guerre comme çà en claquant le petit doigt..à l’origine une guerre a ces circonstances et ses causes..et c’est exactement ce qui se passe pour l’ukraine..exactions dans les provinces de l’est.;et approche des forces de l’OTAN à proximité des frontières russe…Poutine annexera l’Ukraine afin que l’OTAN n’y installe pas de forces…et pour le commentaire ci-dessus,à propos d’hitler,je vous conseille de lire : »l’allemagne de 1918 à 1945″..d’Alfred Whal maitre de conférence à l’université de Metz..et vous comprendrez pourquoi hitler est venu au pouvoir et pourquoi la guerre a éclaté.

  3. A l’instant une vidéo sur Orange..:de la part de la Chine:les états-unis et l’OTAN sont responsables de la crise en Ukraine…je cite..!!!

    • Effectivement, la menace américaine était énorme !
      160 instructeurs en Ukraine, renvoyés ailleurs.
      700 à 800 hommes détachés vers la Roumanie….
      Mais ce doit être de véritables dragons !
      Ce qui a justifié l’arrivée de 150 000 soldats russes .avec un nombre considérable d’engins…. La guerre ? Une légitime défense.
      La crédibilité et les déclarations du parti communiste chinois ne sauraient être remises en question. C’est pour le défendre qu’ils ont « libéré » le Tibet et s’ils justifient « l’opération » en cours, ne serait ce pas en prévision d’un retour quand ils iront faire la même chose ailleurs ?

      • Personne ne connaît la vérité vraie sur la guerre en Ukraine On nous bourre le crâne avec les gentils ukrainiens et les méchants Russes . Trop facile. Dans les commentaires je n’ai pas lu que les Américains agissaient dans l’ombre de l’OTAN. Ce sont des pompiers pyromanes qui mettent de l’huile sur le feu .Les américains sont des guerriers dans l’âme c’est dans leur culture. Ça leur rapporte aussi beaucoup mais aujourd’hui ils ne sont en guerre nulle part . Donc……… !!! Facile à comprendre.

  4. Si on se posait la question de : qu’est-ce qu’un pays?
    https://www.youtube.com/watch?v=EuHbbKqM4oE
    J’ai été marqué dans cette vidéo du « Dessous des Cartes » par le fait qu’à l’Ouest du Dniepr on parle ukrainien et à l’Est on parle russe. Ne connaissant pas du tout cette région, ma première réaction est de penser qu’une partition semblerait inévitable (mais attention, ce n’est pas si simple, plein de choses m’échappent)
    Néanmoins, n’y aurait-il donc pas une piste à explorer déjà de ce côté? Une langue (puis une Culture) n’est-elle pas le terreau partagé qui forme un pays? Ou bien peut-on être un pays avec plusieurs langues? Attention, je n’ai pas de certitudes dans ce domaine, plusieurs possibilités peuvent se côtoyer il me semble. Mais il me semble aussi qu’on touche là un point d’achoppement relativement important.
    Ensuite, oui, les guerres ont toujours une cause lointaine, et Kikidilui soulève certaines pistes qui ne doivent pas être complètement balayés d’un revers de la main quand on sait ce qui s’est passé en 1991 et la stratégie du choc imposé par le FMI, soutenu majoritairement par des banques américaines dans le démantèlement de la Russie en vue d’imposer une seule vision économique au Monde. Oui, souvent, les guerres ont pour origine des mises à genou de peuples qui fabriquent ensuite en leur sein les futurs révoltés (dictateurs?) qui se préparent à la revanche. À jouer avec les populations pour des dominations de territoires et d’idéologies économiques et culturelles, on finit toujours par se brûler, les peuples n’aspirant qu’à vivre dans la paix et la tranquillité selon leurs propres modes de vie et coutumes adaptées à leurs lieux géographiques de vie (c’est là tout le domaine d’étude de l’anthropologie et de la sociologie).
    De là à dire qu’une guerre est une catastrophe naturelle, je n’irai pas jusque là car cela demande de creuser la notion philosophique entre Nature et Culture (là on rentre enfin dans mon domaine plus spécialisé : http://philonet.fr/cours/Tran/NatCul.HTML ) qui n’est pas entièrement tranchée, et dans les communautés humaines, la Culture joue un rôle non négligeable. Arrêtons simplement à : une guerre est une Catastrophe. Elle signifie que des humains ont été incapables de se mettre autour d’une table, de respecter un vote et de traiter un compromis par un deal gagnant/gagnant et pertes minimums et acceptables.
    Enfin le nombre de belligérants n’a rien à voir avec les forces globales vue de très haut, elles ne sont que l’expression des moyens mis en oeuvre en fonction des capacités et des objectifs et de la taille d’origine. Voir la guerre d’en haut n’est donc pas considérer qu’il y a un « méchant surpuissant » et un « gentil sous-doté » mais des zones de gris bien plus nuancées, donc tirer tous les fils de toutes les causes, un par un, et avec la prudence et l’humilité de ne pas tout savoir et de vérifier ce qui est vérifiable avec l’aide des spécialistes ad hoc (historiens, sociologues, anthropologues, généraux, ambassadeurs, journalistes de terrain, etc…. etc…..).

  5. Merci pour cet éclairage, Philo
    Ma contribution était à prendre au second degré, évidemment.
    Mais dans quelle mesure nous pouvons dire que les peuples vivant sous dictature ont été consultés ?

    • En effet, c’est beaucoup plus compliqué de vivre dans une dictature. Car cette dernière utilise des moyens très convaincants de répression. Mais une dictature n’ arrive pas par magie. Il y a derrières de longues histoires d’injustices, d’oppressions, d’ostracisations, de peur d’autrui, de l’inconnu ou dans un autre plan de longues histoires de paresse, de facilité de la richesse, de son accaparement par quelques uns au détriment des autres.
      Dans les deux cas, frustrations, colères, ressentiments, revanches, vengeances font malheureusement chuter l’humain dans la barbarie.
      Ensuite, quels sont les moyens de résister, de composer avec, de jouer en finesse? Un syndicaliste de la police nationale conseillait dans une interview ce petit livre étonnant et sympathique : « comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes » de Srdja Popovic. Ça ne marche pas à tous les coups, c’est parfois une vision pas toujours objective, mais cela laisse un espoir quant à l’imagination infinie de l’humanité pour le meilleur….. et pour le pire hélas…… L’être humain est encore jeune (200000 ans, une paille dans l’histoire géologique) et fait actuellement sa crise d’ado (qui pourrait durer 10000 ans à cette échelle). Laissons lui le temps de mûrir et de devenir peut être un jour adulte….. ou périr…… Impossible de voir la suite du chemin à l’avance, la psycho-histoire n’existant qu’à l’état de fiction sortie de la tête d’Isaac Asimov.

  6. La pédagogie est vertueuse , hautement souhaitable et préventive mais hélas rarement curative .

    • F.C., J’adore votre formulation que je partage.
      En effet, une fois le mal advenu, il est trop tard. Les grands moyens de dernier recours sont nécessaires.
      On peut métaphorer avec le cancer : quand il est là, la chimiothérapie (et ses effets secondaires douloureux) est incontournable, mais la prévention est bien meilleure quand elle est possible.
      C’est Hobbes qui préconise une Justice, une Police, des contre-pouvoirs pour des garde-fous pour éviter que l’Humain se comporte par un de ses penchants naturels facilitants de barbarie (domination pour sa sécurité), car l’Humain est en fait À LA FOIS Nature et Culture de manière imbriquée (besoins primaires du cerveau limbique, et capacités de partager des territoires en faisant Société même entre inconnus (cerveau émotionnel)).
      Il semblerait que tout cela soit un peu fatigué en ce moment, ce qui entraîne des montées de chaleur, de tensions.
      L’idéal serait la présence des deux : la pédagogie en vue d’une intégration mentale et en conscience (Néo-Cortex qui fait toute la différence avec les animaux non humains) du vivre en Paix et en Prospérité (ce qui est un travail à très long terme surtout si nous sommes trop peu nombreux à faire ce travail), et les garde-fous suffisamment importants tant que nécessaires.
      La psychologie a également tout son rôle à jouer pour calmer les peurs primaires, car même cultivé et instruits, nous ne sommes pas à l’abri de réflexes barbares quand une grave Crise nous tombe dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.