Gourdon – L’avenir s’écrit avec un A comme Ackermann

Ackermann. Jacqueline Ackermann. Plus qu’un nom que les enfants de l’école de la Beluze avaient pour habitude de crier à son passage devant le portail. Ce nom, Jacqueline Ackerman, à son évocation ce samedi matin à l’heure de l’inauguration de la micro-crèche et de l’espace jeunesse accueil, a ravivé bien des souvenirs et même fait couler quelques larmes.

Les souvenirs d’une maire dont la vision pour sa commune tenait pour beaucoup dans la jeunesse, point fondamental du développement d’un village. « Les enfants sont et seront la priorité de la municipalité » rappelle Marc Répy qui lui a succédé après son décès en novembre 2017.

Ce projet de micro-crèche, Jacqueline Ackermann l’a pensé, réfléchi, sans se précipiter, toujours à demander conseil, toujours à l’écoute pour savoir ce qui serait le mieux pour Gourdon. Elle n’a pu achever le travail. La nouvelle équipe a suivi son voeu.

Aujourd’hui, la mirco-crèche Popotam gérée par les 1000 papattes, affiche déjà complet, dix enfants de 0 à 3 ans. Trois emplois ont été créés et sa proximité avec l’école primaire donne à ce lieu un privilège que les parents gourdonnais apprécient au plus haut point.

Chacun des partenaires, la CAF, le conseil départemental, la communauté urbaine (ils ont financé à 80% le projet), a salué cette réalisation, le projet d’une commune tournée vers l’avenir où 70% des femmes travaillent. C’est dire combien Gourdon et l’ambition de Jacqueline Ackermann, prouvent le dynamisme de la commune. Pour preuve, à la prochaine rentrée scolaire, s’ouvre une quatrième classe. « Il nous faudra penser à réaménager l’école, un futur projet » évoque Marc Répy.

Gourdon, un village où l’avenir s’inscrit en lettres dorées comme celui de Jacqueline Ackermann sur la stèle à l’entrée de l’espace jeunesse accueil.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *