Gilets jaunes – Marie-Claude Jarrot reçue froidement au Magny

Ils sont déjà là au camp de base du Magny en ce matin du dimanche 25 novembre 2018. Les gilets jaunes viennent partager un café lorsque madame le maire de Montceau-les-Mines arrive.

L’accueil est froid. « Ou vous mettez votre gilet jaune et vous restez mais si c’est en tant que maire, vous partez ! »

Marie-Claude Jarrot garde le sourire. Le vociférations des gilets jaunes ne l’intimide pas. De gilet jaune, elle n’en revêt pas. « Je viens en tant que maire, savoir si tout se passe bien. De quoi avez-vous besoin ? »

« D’un barnum pour protéger la nourriture », répondent plusieurs gilets jaunes.

Finalement la discussion s’instaure entre madame le maire et les manifestants. Un temps glaciale la température est remontée de quelques degrés, même dans les paroles.

Après les gilets jaunes, direction la fête du cochon au pôle associatif du Magny pour madame le maire. C’est sur sa route.

Jean Bernard

4 commentaires

  1. allez voir les gilets jaunes pour savoir ce dont ils ont besoin tout ça parce que Monsieur Selvez y était la veille !! Bien tentée Madame le Maire … mais cela n’est pas crédible. Cela fait 8 jours que le mouvement dure et c’est seulement après la visite de l’opposition que vous vous souciez de leur condition ? Heureusement qu’il y’avait la fête du cochon au Magny où tous les ans vous aimez vous montrer…

    • Récupération politique après le congrée des Maires ou Monsieur Macron a fait savoir a chaque Maire de calmé le jeu, rien de plus simple voila pourquoi Madame Jarrot vas a la rencontre des gilets jaunes

  2. Bonjour. Il ne faut surtout pas écrire que les gilets jaunes étaient sur la route de la fête du cochon pour Mme le Maire car cela revient à écrire qu’elle passait par là parce qu’il y avait justement cette fête.
    Je vous lis souvent Jean Bernard et souvent avec plaisir mais quelques fois vous avez tendance à transmettre votre sentiment et pas forcément de la neutralité.
    Si Mme le Maire a au début été reçue froidement ceci n’est pas par l’ensemble des Gilets jaunes mais par quelques individus qui se défendront de l’être mais qui sont bien des sous mains politiques.
    Ils ( pc. fi. ps) essayent de reprendre à leurs comptes le mouvement populaire. Ils sont en perte de vitesse ils ont fait comme la ménagère ils ont attendu de voir si la mayonnaise prennait avant d’infiltrer le mouvement.
    Les vrais Gilets Jaunes n’agissent pas sur idées des partis mais bien parce qu’ils n’en peuvent plus d’êtres exploités donc ne vous servez pas d’eux (de nous) à des fins politiques..
    Donc voilà mon point de vue. Si des infiltrés n’avaient pas interpellé Mme le Maire il ni aurait pas eu cette réception .
    Merci.

  3. Tiens donc ?? Je croyais que Madame le Maire soutenait et trouvait la politique à Macron bien?? Elle l’à même déclaré dans votre journal , qu’elle n’était Pas farouchement opposée à la politique de Macron à l’Elysée le 28 février 2018 une fois qu’elle a été convier à déjeuner !!! C’est vrai que Madame la maire sait danser la gigue .. Une fois LR , une fois RM ….. Alors sensible aux revendication des gilets jaunes ?? Ou stratégie personnelle pour sa carrière politique ???… Philippe Saur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *