Gilets jaunes – Le camp du Magny renaît de ses cendres

Ils sont plus que jamais déterminés. La destruction du camp des gilets jaunes au Magny la nuit dernière n’a fait que raffermir la volonté de poursuivre avec davantage de conviction, voire de rage le mouvement commencé le 17 novembre dernier. « C’est terminé d’être gentils, ils vont voir de quel bois on se chauffe » lance un gilet jaune ce matin sur le camp.

Le jour venait à peine de se lever  que l’ami ricoré _ le gilet jaune _ revenait sur les lieux meurtris où seuls les cendres témoignaient encore de la lutte menée depuis un mois.

Très vite les gilets jaunes revinrent donc sur le camp, le temps de s’organiser, de monter un comptoir de fortune pour Christiane venue avec café, chocolat et thé. La solidarité jouait à fond. Palettes, pieux, pneus déboulaient.

Le camp du Magny renaî de ses cendres et cette fois-ci, il ressemble à un camp retranché. La résistance s’organise.

Jean Bernard

6 commentaires

  1. De grands bâtisseurs qui offrent gracieusement leurs services pour la reconstruction du pays. Voyons soyez raisonnables Mesdames et Messieurs rentrez chez vous pour le moment.

  2. Le mouvement des gilets jaunes a perdu son âme.
    Aujourd’hui nous assistons plus á des revendications des gens du peuple mais á des actions politiques et syndicales avec comme vecteurs cgt et pc.
    La fi vient de lancer ultimatum au gouvernement en déclarant que la révolution était en marche et que rien ne l’arrêtera.
    Vrais Gilets Jaunes rentre chez vous. Laissez les assumer les actions radicales ( feu devant le Commissariat) vous connaîtrez des jours meilleurs pour vis actions légitimes. Ils se servent de vous.

  3. Le 17 novembre était un beau symbole, légitime c’est certain ! Cela a donné lieu à de belles rencontres humaines! Ces personnes ne souhaitent pas rentrer chez eux car c’est devenu un lien social très fort. Au lieu de rebondir et d’en faire une association citoyenne, ils se laissent récupérer par des radicaux qui en tâchent ce mouvement ! Ces radicaux crient « dictature » alors qu’ils n’en connaissent même pas le goût! En Russie, cela ferait longtemps que les chars auraient roulé sur les manifestants ! Macron démission ? C’est le FN qui passerait ! Et ils espèrent quoi? Ce sera la fin des aides sociales, la sortie de l’Europe, une économie KO, tout cela à cause d’une poignée d’ irresponsables..

  4. @emilie, effectivement cela fait aussi partie des possibilites, ne pas nourrir la recuperation fi-cgt en ne faisant strictement rien samedi, c’est irrecuperable maintenant. par contre la prochaine fois que quelque chose comme le 17 novembre se reproduit il faudra leur clouer definitivement le bec au premier soulevement de leur levre superieure

  5. Ils veulent montrer de quel bois ils se chauffent face à des gendarmes mobiles entraînés et équipés? Quel ridicule! Ils ne feront pas le poids face aux forces de l’ordre, et se feront balayer en quelques minutes. Mais le principal est de faire croire qu’ils sont prêts à en découdre… Vous êtes bien braves, gentils, gentils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *