Gilets jaunes – La visite de courtoisie du nouveau commissaire

Le 10 juillet dernier, le jour de sa prise officielle dans ses fonctions de commissaire, Chritophe Laulan, « même si ce n’est pas ma devise, je place l’humain avant tout » disait-il.

Ce lundi 22 juillet, il a appliqué à la lettre ses propos en rendant une visite de courtoisie aux gilets jaunes du Magny sur le terrain mis à disposition par la mairie.

« Il est arrivé vers 17h30, en civil et seul » commente un gilet jaune. « Il nous a fait une bonne impression, il a l’air de quelqu’un de correct » ajoute-t-il.

Une première prise de contact en toute simplicité avec toutefois un message en direction des gilets jaunes. « Il nous a demandé d’évacuer les palettes qui sont en trop, là bas sur le côté, sans quoi nous aurions une amende » rapporte un autre gilet jaune. « Celles contre le mur, nous pouvons les garder ».

Le commissaire de police a indiqué également que chaque jour, des policiers viendraient sur le camp.

Ce mardi matin chez les gilets jaunes, opération enlèvement des palettes.

Jean Bernard

4 commentaires

  1. La première impression se confirme…

    « Salut, salut à vous, brav’commissaire d’la neuvième,
    Salut, salut à vous, à votre geste magnifique,
    Vous avez en v’nant jusqu’à nous,
    Honoré la République… »

    (en pastichant « Gloire au 17ème »)

  2. oui, mais est il aller rendre visite a ceux qui occupent illegallement le crapa et leur a t’il dit que les pv tomberaient le lendemain???? deux poids ,deux mesures, la loi n’est pas la même pour tout le monde , donc discremination?, notre avocat local peut il répondre à ce sujet purementsur le fond: certains ont ils des droits que les autres n’ont pas??( par ex des campings caristes que l’ont interdits partout en faisant fi du code de la route !( voir les articles sur .gouv à ce sujet)

    • Oui tout est dit dans votre message, Illégalement, ce qui n est pas légal est sujet à contravention, sinon chacun fait ce qu il veut,
      Mes parents qui étaient des ouvriers m ont appris un des fondements de la vie en société, ne pas faire aux autres ce que l on ne voudrait pas que l on nous fasse, et la liberté de chacun s’arrête ou commence celle des autres….. Et comme cela on peut tous se supporter, ça évite à certain s de faire n importe quoi au mépris de leur concitoyens… C est à dire passer son temps libre à emmerder l écrasante majorite

  3. ce commissaire peut il deloger les gens du voyage installes illegalement au Crapa???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *