Gilets jaunes du Magny – Un avenir sombre devant, jaune derrière

La dernière assemblée générale des gilets jaunes du Magny remonte au mardi 10 mars, c’est-à-dire quelques jours avant le confinement.

Ce mardi 19 mai 2020, ils sont de retour et tiennent leur assemblée générale en plein air, sur le parking de la salle des fêtes du Magny en respectant la distanciation sociale. Il sont seize posés sur une chaise, à même le sol, debout, sur un vélo ou encore une moto. Les retrouvailles même si certains sont restés en contact pendant le confinement.

Une assemblée générale pour dire quoi ? « On ne va pas débattre de l’épidémie » avance Fanny. « Comment désormais s’organise-t-on ? » interroge-t-elle du regard.

Sombre devant et jaune derrière car quand bien même la couleur puisse-t-elle être évanescente, l’âme elle, n’est pas prête à disparaître. Cette crise sanitaire vient de mettre en exergue tout ce dont les gilets jaunes ont révélé au grand jour, ces gens au boulot anonyme et mal rémunéré et pourtant si utiles en période de pandémie.

« Le mouvement doit changer, s’élargir, affirmer sa lutte avec le personnel de santé, les syndicats sinon nous allons mourir » souligne Rosa.

Mais qui aujourd’hui osera retourner dans la rue ? « Nous sommes bloqués par la répression policière, la suppression de la liberté » tonne un gilet jaune de la première heure. « Les gens veulent garder le peu qu’ils ont mais ils vont tout perdre ».

Les gilets jaune qui faisaient trembler le gouvernement ne semble qu’un vieux souvenir. « J’ai envie d’y croire » tente de se persuader Fanny,  « mais c’est compliqué ». Déjà les AG du Magny, « c’est du passé » ajoute-t-elle, « ça ressemble plus à Koh Lanta ».

Et si réinventer le mouvement passait par la femme et ce projet d’organiser l’assemblée générale des femmes sur le modèle de l’assemblée des assemblées qui s’est tenue à Montceau l’été dernier ? Ce projet devait voir le jour en ce mois de juin, peut-être pourrons-nous l’organiser en septembre » soupire Fanny. Avec des femmes volontaires et solidaires, alors pourquoi pas !

On se revoit en septembre.

Jean Bernard

 

22 commentaires

  1. Solidaires????

    • Le mot solidaire a l’air absent de votre vocabulaire…

      Explications du mot solidaires : ce sont une ou plusieurs personne qui sont ou se sentent liées par une responsabilité et des intérêts communs.

  2. Jacqueline Coudray

    C’est Macron et sa clique qui vont frapper dans les mains en voyant qu ils ont supprime les gilets jaunes nous sommes bien dans une dictature que l on veuille ou non

    • Vous vous trompez: les gilets jaunes + le covid vont peut être modifier durablement les relations entre les gens et le pouvoir. Un mouvement révolutionnaire (sans chef) ne peut perdurer longtemps (voir mai 68). La société évolue lentement… Par contre la dictature ne se trouve pas là ou vous croyez: que pensez vous de la puissance des Gafa ?

    • Dans une dictature tu ne pourrais pas te reunir,critiquer le gouvernement,ou insulter le président. Vat voir en Turquie en russie ou en Égypte et tu ger ras ce qu est une dictature.pas question de revoir les (…) jaunes dans les centres ville. Ils ont assez pourris nos vies.

      • Et la répression policière ? Et les inégalités sociales ? Et le fait que ce soit une élite de banquiers, politiciens sans cœurs et multimilliardaires corrompus qui nous dirigent ? Et les médias à la solde de cette élite ? C’est pas digne d’une dictature ? Seulement notre dictature a l’apparence d’une démocratie. Une démocrature. Car au final c’est quoi notre pouvoir ? Voter une fois de temps en temps ? En quoi ça nous a aider ? Ils n’ont que faire des gens ici-bas. Seul une personne vertueuse et humaniste devrait avoir le droit de diriger un pays vers l’émancipation et la Fraternité. Il y en a eu très peu des gens qui défendaient cela. Robespierre, Clémenceau, Aristide Briant, Jean Moulin, etc….
        Soit le pouvoir est entre les mains de gens responsables, vertueux et humanistes soit il n’y a pas de pouvoir.

      • Nos soit-disant représentants viennent d’annuler l’autorisation d’utiliser la chloroquine à l’hôpital pour traiter la covid. Il semblerait que nos dirigeants tiennent à avoir le droit de vie et de mort sur leurs esclaves consentants déniant le rôle des médecins et les forçant à trahir le serment d’Hippocrate.
        Ils viennent aussi d’étendre l’expérimentation de la suppression du jury populaire aux assises où ne siégeront plus que des magistrats (payés par l’État) et ceci au prétexte de raccourcir les audiences. Quand l’accusé risque perpette, une justice expéditive me paraît indigne d’une Démocratie.
        Nos gouvernants traitent les sujets les + graves par ordonnances, donc sans débat et sans vote des représentants du peuple (députés).
        Je comprends donc que Jacqueline et tant d’autres s’interrogent sur le caractère dictatorial de ce régime.
        Quant à moi, depuis ce matin et l’interdiction de la chloroquine pour histoire de gros sous. J’ai tranché !

  3. Jean Bernard, avec votre titre, vous y êtes allé fort 🙂

  4. Iwanow-zaliwking Patricia

    Se n est plus un combat des gilets jaunes il faut passer a autre chose ,le combat du peuple français passerais mieux , nous sommes rentrés dans l histoire et sa personne ne pourra le changer,la il s’agit de l avenir de toute une nation .il faut agir autrement , montrer au haut pouvoir que le peuple français n est pas des robots que l ont insère un programme et qu ont appui sur un bouton pour faire se qu ils veulent,il faut un nouveau gouvernement ,qui sont de vrais politiques ,il faut passer a une 6 ème République pour ne plus répété encore et encore les erreurs du passé ,que la constitution soit Respecter,et que l exécutif de rappel bien qu il n est la que pour représenter le pays et non le détruire,que nos entreprises françaises doivent revenir a notre pays, que nos hôpitaux doivent retrouver leurs places avec effectifs qui va avec et le bon matériel et un salaire a hauteur de leurs dit travail,il faut casser toutes ses réformes qui cassé tout le système social ,et pouvoir d achat enlevé toutes les surtaxes et l aisser le peuple voté les bonnes décisions pour le bien de toutes et tous.il faut des personnes de terrains proche du peuple pas que des plus riches de tous ,car nous avons besoin de tout le monde,l égoïsme,la jalousie,le racisme ,les mauvais préjugés ne doivent plus être dans notre pays ,la haute cour ne doit plus être rattaché au gouvernement qui la contrôle ,la déjà il y a infraction a la constitution depuis 2016.il ne devrait même plus avoir de président temps que la constitution n a pas été rétablit ,la démocratie doit être respecté, les libertés fondamentales doivent être respectées aussi ,l individualisme ne doit plus avoir lieu pour reconstruire notre pays équitablement .et temps que personnes n aura compris tout ceci ,notre pays s enfoncer a jusqu’à sa perte avec nous peuple français.

    • Oui, il faut une sixième république, une nouvelle constitution pour abolir les pouvoirs démesurés du Président de la république. N’est pas de Gaulle qui veut (même si au plan social, je ne partageais pas tjs ses idées). Par contre, j’aimerais que tu précises STP, selon toi, ce qu’est un Gilet jaune ou un vrai politique. Nul Humain ne peut se définir d’après un seul qualificatif. Perso, je suis GJ, blanc, Français, catho, laïc, écolo au quotidien (pas de salon), de gauche, musicien, ex-commerçant etc. etc. Je ne ressemble à personne et c’est heureux. Nous sommes tous différents, notre histoire est différente et cela forge notre personnalité qui est unique. Je refuse qu’on catalogue qui que ce soit. Catégoriser, c’est déjà offrir une cible à la généralisation imbécile du style « les arabes sont des voleurs, les juifs sont riches, les RN des fachos, les cathos votent à droite, les politiques sont des pourris, les patrons des exploiteurs, les communistes des Staliniens, les flics des gestapistes, les riches des égoïstes, les GJs des assistés) etc. J’en passe et des pires.
      Ben non, ça ne marche pas comme ça. Dans chaque soit disant catégorie, on trouve à peu près le même pourcentage minoritaire de violents, de sadiques, de malhonnêtes, de profiteurs, d’égoïstes, d’assistés. Le même pourcentage minoritaire lui aussi de gens altruistes, honnêtes, pacifiques, responsables.
      Et puis il y a aussi la majorité silencieuse. Celle qui souffre des injustices, celle qui crève de solitude, celle qui chôme et qu’on stigmatise, celle qui a peur de tout et de tous quand elle est devant sa TV. Celle qui ne croit plus en rien et qui ne vote pas ou alors pour des slogans parce que déprimée, fatiguée, elle n’a pas lu les programmes. Celle qui, rame pour élever seule ses enfants et qui ne fait que bosser en entreprise de jour puis le soir à la maison, celle que la résignation étouffe et il y a même celle qui bien que, exempte de soucis matériels ne peut pas être heureuse, dans un océan de misère.
      C’est cette majorité là qui a les clefs des urnes pour instaurer une sixième République.Mais comment la sortir de sa détresse et l’ impliquer ?
      Ce que tu proposes est parfait sur le papier mais on ne peut pas le décréter. Crois tu vraiment que le peuple votera les bonnes lois si demain il est au pouvoir ? Je n’en suis pas persuadé. Une manipulation par les médias de 30 années laisse des traces et fausse les jugements.
      Le peuple (dont je fais partie) ne peut parler que s’il est instruit. Je dis bien instruit et pas endoctriné. C’est un travail de longue haleine. Nous aurons besoin d’une éducation Nationale au top avec des enseignants eux mêmes libérés des carcans de l’administration, en symbiose avec les associations de parents d’élèves qui deviendront enfin plus soucieux du poids de la connaissance emmagasinée dans les cerveaux de leur progéniture que du poids du cartable. Tu vois, rien n’est simple mais tout est possible. Encore faut-il que tu t’impliques pour apporter ta pierre à l’édifice en nous rejoignant. Le camp du Magny est ouvert tous les jours les Après-midi à partir de 15H30. Le mouvement n’est pas mort loin s’en faut et on ne lâchera rien !

  5. Mais quelle contribution apporte ce mouvement à notre société.
    Rien, que des critiques, que du blabla, jamais rien de constructif!
    Quelle action auprès des personnels de santé quand l’hôpital a été frappé par la crise COVID-19? Rien de rien , mais le coronavirus m’a peut-être rendu amnésique.
    Gilets-jaunes, rentrez chez-vous, vous êtes dépassés.
    Respectez au moins les fondamentaux pour limiter la propagation du virus!

    • Normal que les GJ n’ont rien fait pour les personnels de santé confinement obligatoire c’était d’actualité virucide, le virus vous a rendu aveugle je crois…
      Virucid stopper les chaînes d’info sa vous grille les neurones…
      Vous dite rien de constructif ah bon ? Ils ont pourtant menez de belle action
      ah effectivement peuvent être amnésique ou de mauvaise foi …

  6. Il faudrait déja que l on ne se fasse pas la guerre entre nous.les.gens sont tellement imbus de leur personnes,le confinement n a rien.changé,il faudrait déja etre uni et solidaire

    • Puisque tu m’a l’air d’un bon médiateur, vas-y, va réparer le mal de fait. Effectivement entre les gens imbus d’eux-mêmes, les gens rempli de mépris et de haine envers l’autre pour une raison inconnue, les calomnies et ragots de certains, le mouvement a trinqué. Cela ne veut pas dire qu’il est mort. Il y aura toujours des gilets jaunes. Mais comme tout les mouvements celui des gilets jaunes était la suite d’autres mouvement de contestation. Il a donné naissance à d’autre mouvement et en a rejoint d’autres. Patience. Rien n’est fini.

  7. bonjour, bonne et belle journée où le Christ monte et s’installe à la droite du père. Je lis et relis les posts sur l’accroche sombre devant jaune derrière, j’ai plus connu jaune devant et marron derrière, je suis content que cela évolue même si je ne peux être d’accord avec une poignée dirigeante des GJ qui a créé l’UNR71? JE SUIS UN VIEUX ET L’UNR avait fédéré toute la classe Française hormis les croix de feu versées extrême droite. L’union nous a fait vivre les trente glorieuses, l’union nous a permis de devenir libre de rester prolétaire Citoyen de la dernière classe du peuple, exempt d’impôt, et ne pouvant être utile à l’État que par sa descendance(définition antiquité romaine) ou libre de s’épanouir dans le boulot que l’on pouvait choisir, changer de patron pour une augmentation gratifiante, tout cela pour dire mon opposition au nom de cette assoce qui est très loin de la concorde d’ailleurs Minouche71 nous dit les intrigues qui ne mèneront à rien. Pour être allé à plusieurs réunions GJ, Il était évident que seul comptait la mise à mort de notre système et pouvoir reconstruire un ersatz de communisme pur en oubliant d’ajouter « et dur », une dictature comme l’on en connait, comme l’on en a connu. Commençons par travailler, à créer, à faire une France, qui grâce à ce virus, s’est montrée pleine de ressources, nous rouspétons pour tout: bah! les Politiques, bah! les patrons, bah! les voisins bourreaux d’enfants, bah! Le monde parfait doit exister, belle utopie que je défend mais avec réalisme.J’ai relu le post de Madame Iwanow-zaliwking Patricia je lui fais grâce de son orthographe digne de nos étudiants d’aujourd’hui, écriture SMS, ce qui déjà devrait nous faire nous pencher sur l’École, les Parents et ministère de l’éducation nationale, bref dans ses arguments les + surprenants « les gilets jaunes c’est mort il faut passer à autre chose » la révolution? non,non! la 6ième République avec de vrais politiques écrit-elle, que la constitution soit respectées, cette Dame oublie que nous avons un conseil constitutionnel qui ne fait pas de cadeau.Nos entreprises revenir au pays comme si par miracle l’autarcie nationale était possible, Notre Général en était resté à notre indépendance mais dans le monde, créant la CECA avec l’Allemagne prémices à l’Europe, je conseille toujours de relire les œuvres du Général, ce n’est pas une bibliothécaire GJ qui me contredira .Le mot pouvoir d’achat m’énerve dans ce monde qui va bien trop vite j’emploie le reste à vivre , « le système social cassé » ah! oui, je connais une famille 2 RSA 4 enfants 500 E de prime là, dire qu’ils vivent mieux (les adultes non handicapés) que beaucoup de petites retraites va vous faire hurler oui le social est à revoir, nous nous ressemblons au moins sur la structure vous prenez des morceaux des droits de l’HOmme, d’autres des populistes ‘laisser le peuple voter les « bonnes » décisions vaste programme!
    en conclusion: j’avais dit ne plus me mêler de ces dérives ultra gauche mâtinées de RN, voilà je viens de bouffer mon chapeau.
    bon grand week-end à tous et prenez soin de vous et des autres
    grandesoreilles

  8. Tout à fait d ‘accord avec vous, Mr Labaraque et j’ ajoute que, pour bien connaître l ‘étranger (en l’ occurrence le Mexique) que nous sommes gavés en France nous avons des aides gouvernementales de toutes parts. Au Mexique rien,nada si les gens ne travaillent pas ils crèvent de faim, et combien de pays comme ça, et en France ça distribue, ça distribue et personne ne semble reconnaître que nous avons des mesures sociales de haut niveau
    Mais merde reconnaissez le quand même
    Bonne journée

    • Pierre Antoine VINCI

      Vous touchez là le « point sensible » d’une certaine catégorie de nos compatriotes !
      C’est vrai qu’il est beaucoup plus facile de se coucher sous le tonneau de « l »état providence » en braillant qu’il n’est jamais assez rempli plutôt que tenter faire quelque chose de sa vie !
      Lire et entendre parfois que la France d’aujourd’hui est une « dictature » en dit long sur l’état de culture et de conscience de tous ces cerveaux désœuvrés !
      Immaturité déconcertante !

      • « Exiger des autres ce que l’on est pas capable d’exiger de soit même », voila une caractéristique partagée par beaucoup de compatriotes. Quand à l’esprit d’analyse et de construction d’un raisonnement étayé par des arguments tangibles et des démonstrations rigoureuses …….

        • Pierre Antoine VINCI

          Oui … et je m’interroge sur ce que sera leur prochaine revendication … peut-être une demande de subvention pour l’achat d’un stock de crème solaire !

        • D’accord sur le début de ton post. Je partage ton opinion Mais une opinion reste une opinion, pas un argument. Où est-il cet argumentaire tangible, où est-elle cette démonstration rigoureuse que tu exiges des autres ? je n’en trouve pas trace. Aurais-tu, par inadvertance, oublié de l’exiger de toi même ? Tu apporterais, de fait, de l’eau à ton moulin, ce qui serait habile mais tu n’es pas sans savoir que l’on ne peut pas faire, d’un cas, une généralité. Donc… je m’interroge ???

  9. Ragots et méchanceté et pouvoir,
    Certains groupes aime ça,n oublions pas l homme est trop avide de pouvoir,ensemble oui tous ensemble.Mais pas une minorité de chefs
    (Et tout estpolitique)quoi que l on dise

  10. Je viens de prendre connaissance de cet article. On ne peut pas passer sa vie devant son ordi. GJ de la 1ère heure, je n’étais pas présent à cette AG vu que je n’en ai eu connaissance que bien après. Il semblerait que Fanny a un petit coup de blues en ce moment. Normal, elle a beaucoup donné sans compter comme bien d’autres. Le seul reproche qu’on pourrait lui adresser c’est d’être nostalgique. Or la nostalgie, sentiment humain fort commun, c’est le passé. Ce passé nous devrions TOUS en être fiers et elle la première. Nous avons rassemblé jusqu’à 1500 personnes/jour pour filtrer sur la RCEA au début du mouvement et ce sans aucune victime à déplorer. Le camp a été reconstruit 3 ou 4 fois plus vite qu’on nous l’avait démoli. Nous avons organisé une des plus belles ADA avec WC handicapés, collecte et tri des déchets, laissant le stade du bois du Verne nickel. La créativité était présente dans les actions, les slogans, les pancartes. Tout ça, simplement, en restant solidaires et en mobilisant les compétences et les moyens de chacun. Ceci étant, il faut vivre au présent pour organiser l’avenir.
    Je suis totalement d’accord avec le journaliste. L’avenir est sombre mais pas seulement pour les GJs. Nous vivons un moment charnière de notre histoire. Ce qui me surprend c’est que ni dans cet article ni dans les commentaires ne soit évoqué le sujet majeur de l’écologie qui est une menace autrement redoutable que le pire des virus.
    Si on y ajoute le traçage numérique des citoyens qui nous asservira au prétexte de nous protéger après avoir instillé la peur au plus profond de nous par médias de masse interposés, si l’on considère que si nous n’y mettons pas un terme, les services publics continueront à être bradés par nos gouvernants aux copains-coquins richissimes qui les soutiennent. Si enfin on envisage qu’il n’y a aucune raison pour qu’on ne revive pas des accidents technologiques majeurs tels qu’en a connu l’humanité de tous temps. (Titanic insubmersible, Zeppelin ininflammable, barrage de Fréjus indestructible, Tchernobyl ultra-sécurisé), Il est vrai que l’avenir qu’on nous propose n’est pas rose.
    A nous de le changer. Apprenons de nos échecs, appuyons nous sur notre expérience. Je donne raison à Onauratoutvu. Il est clair que trop se reposent sur les autres pour faire ce qu’ils ne veulent ou ne peuvent pas faire. On en a l’expérience vécue depuis 1 an et demi. Les klaxons, les appels de phares, les signes amicaux sont majoritaires mais quand il faut manifester, la peur de la répression, l’égoïsme prennent le pas sur l’envie et on se retrouve à 100 alors qu’on devrait être des milliers.
    Cependant, la roue tourne et la covid est passée par là, hélas. Quel en sera l’impact surtout dans la perspective proche des Présidentielle et Législatives ? Je ne suis pas devin. Ce que je sais par contre, c’est que à travers le confinement les hautes sphères ont mesuré l’importance du travail et ce retour sur terre va les inciter à réfléchir et se serrer les coudes. Ceci ne va pas faciliter l’avènement du monde futur qu’ils nous promettent car on connait la valeur de leurs promesses… Saurons nous nous montrer solidaires comme ils le sont pour un passé jaune et un avenir bleu ciel ? Affaire à suivre…
    En attendant faisons comme si l’ADA des femmes devait avoir lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *