•  

Génelard – Opération Soli’G€N : aux habitants de « sortir le chéquier « en faveur du commerce local

Même quand tout ne va pas très bien, quand la crise sanitaire et économique plombent le moral et les finances, des hommes heureux existent encore même chez les commerçants. A la frontière du Bassin minier et du Charolais, la petite commune de Génelard et ses 1 500 habitants vont venir en aide à la trentaine de commerçants et artisans locaux.

Il n’est pas question d’un téléthon ou d’un loto version XXL mais d’injecter dans le commerce local des chèques achetés par les habitants, des carnets de 8 chèques de 5 € vendus 30 € pour en dépenser 40 €. Il s’agit en fin de compte de la même opération lancée en décembre dernier par la commune de Blanzy qui, au passage, a connu un très vif succès.

Nom de code de l’opération à Génelard : Soli’G€n.

A Génelard, l’idée de soutenir le commerce local a commencé à mûrir au premier confinement quand tout était fermé. « Déjà à cette époque » rappelle Régis Pallot, président de l’ACAG (association des commerçants et artisans de Génelard), « la ville est venue en aide au  commerce ». Le maire, Jean-François Jaunet et son conseil municipal ont toujours été soucieux des difficultés des commerçants, alors « l’idée de ces chèques a germé dans leur esprit » précise Régis Pallot.

Et puis à souligner également, certaines associations de Génelard avaient souhaité renoncer, à tout ou partie, de la subvention municipale octroyée chaque année en raison de l’impossibilité pour elles d’organiser des manifestations en 2020. 15 000 € avaient ainsi été rassemblés afin d’abonder le fonds municipal à destination de l’économie locale.

Cette action, Soli’G€n, vise tout d’abord à soutenir, dynamiser et promouvoir le tissu économique local et permet donc de proposer à la clientèle des chèques-cadeaux locaux.

La commune de Génelard soutient cette action en apportant une subvention correspondant à la majoration de 25 % de la valeur des chèques et en participant aux frais de gestion et de communication de l’opération. Elle apporte ainsi un financement d’un montant de 10 € par carnet commercialisé dans la limite de 2000 carnets soit un montant maximal de subvention de 20 000 €. Une aide financière de la région Bourgogne Franche-Comté et de la Communauté Urbaine Creusot-Montceau a été sollicitée.

Déjà à Génelard, alors la vente des carnets débutent ce vendredi 15 janvier 2021 (lire ci-dessous), « les habitants les réclament déjà et aussi pourront-ils pour certains combien la commune est riche en commerçants et artisans » souligne le président de l’ACAG.

« Par cette opération, on se sent soutenu par la municipalité » ajoute-t-il. Aux habitants de « sortir le chéquier ! » et profiter du centre-bourg rénové.

J.B.



COMMENT CA MARCHE ?
Ces carnets (composés de 8 chèques de 5 €) seront vendus 30 € et auront une valeur faciale de 40 €, grâce à la majoration financière apportée par les collectivités locales.
Ces chèques-cadeaux pourront ensuite être utilisés comme moyen de paiement auprès des commerçants participant, dès leur commercialisation prévue dès vendredi 15 janvier 2021.
OU ACHETER LES CHEQUIERS CADEAUX ?
L’Association des Commerçants et Artisans de Génelard (ACAG) assure la commercialisation des chèques cadeaux. La vente débute aujourd’hui 15 janvier 2021 auprès du

Maison de la Presse et bureau de tabac
12 rue Nationale à Génelard (03 85 80 21 96)
Unique point de vente
La commercialisation est limitée à deux carnets par personne.

L’acquisition pourra être réalisée par toute personne majeure, quelle que soit sa commune d’origine.
Afin d’éviter tout risque de falsification, la vente est conditionnée par la remise par le client de ses coordonnées (nom, adresse et téléphone). De plus, un numéro sera affecté à chaque chèque. Dans l’hypothèse où le client souhaite régler par chèque, il devra présenter une pièce d’identité. En contrepartie du paiement de la somme de 30 €, chaque client recevra un carnet de 8 chèques-cadeaux numérotés, et chaque chèque aura une valeur faciale de 5 €.
OU ET COMMENT DEPENSER LES CHEQUES CADEAUX ?
Le chèque-cadeau sera considéré comme un moyen de paiement par les commerces participant à l’opération et ce jusqu’au 31 décembre 2021. Tout porteur d’un chèque-cadeau pourra se présenter dans l’un des commerces participants pour y effectuer des achats contre remise de ces chèques-cadeaux.
De façon exceptionnelle, il est possible que certains commerces soient dans l’obligation de refuser l’utilisation des chèques-cadeaux pour le paiement de certains produits ou de certaines prestations (tabac, Française des Jeux, médicaments et certains produits listés par la pharmacie…). Dans ce cas, chaque commerce concerné s’engage à assurer la diffusion des informations spécifiques à son activité au sein de son établissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *