Gala de l’IFSI – Une grande soirée pour le plus beau métier

Les élèves de troisième année de l’IFSI (institut de formation en soins infirmiers) du Bassin minier ont fêté la fin de leur dernière année de formation le jour des résultats du bac alors qu’eux mêmes connaîtront leur sort le 19 juillet prochain.

« Infirmière, le plus beau métier du monde ». Hervé Mazurek, maire de Blanzy, vient de résumer en ces quelques mots l’essence même de cette profession devant les cinquante-huit élèves.

Sur le site prepacademy, Catherine évoque son métier d’infirmière :

Pendant ces 3 ans, travailler en école d’infirmière est un gros investissement de temps. Il faudra apprendre le sacrifice car on a en même temps les partiels à réviser, le stage, les travaux à faire… Il faut être méthodique, avoir une hygiène de vie au quotidien pour être sûr de mettre toutes les chances de son côté.

(en conclusion) Je dirais que le métier d’infirmière est un beau métier mais comme tout métier il faut qu’il se fasse avec intellect mais aussi avec ses “tripes”. C’est un métier où il faut “avoir l’envie d’avoir l’envie” parce que sinon on va très vite être dans l’épuisement professionnel. Il faut bien mûrir son projet !

Isabelle Monnot, référente stage de la promo 2016/2019 rappelle avec humour les nuits blanches avec l’arrivée de monsieur Mémoire, un inconnu inquiétant qui donne du fil a retordre. Et puis le TFE (travail de fin d’études) devient un ami. « Tout au long de ces trois années, j’ai vu chez vous votre engagement, votre progression et vous voilà à l’aube de votre diplôme d’infirmière » leur dit-elle. « Nous étions dans un climat d’écoute et de confiance. J’ai eu affaire à presque des collègues », ajoute-t-elle. Beau compliment.

L’heure est pourtant venue de se quitter, « c’est déstabilisant de vous voir partir » note cette fois-ci avec une pointe de tristesse Isabelle Monnot.

Beau métier, métier difficile, métier d’avenir, les 58 élèves n’ont qu’une hâte, s’épanouir dans leur nouvelle vie. Juste avant, le gala de fin d’études, ils l’ont partagé en famille, entre amis à l’Embarcadère à Montceau-les-Mines.

Un gala royal pour des élèves à la bienséante attitude. Bon vent.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Marie Jeannine Paraggio

    Merci à tous pour cette soirée magnifique.
    Merci à mes formateurs pour l’engagement auprès des étudiants, aux élus qui nous soutiennent, particulièrement Mr Mazurek et Mme Jarrot quoiqu’en disent certains qui profitent de cette tribune libre pour tenter de récupérer bassement les évènement à des fins politiques. Pour ceux qui ont écouté le discours de Mme le Maire elle a mis tout son coeur à féliciter les jeunes promus et pour nous, elle reste un partenaire engagé, toujours disponible et à l’écoute des enjeux de l’institut et de l’hôpital.
    Merci Madame le Maire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *