Festival Tango Swing et Bretelles – Génération Abba, la fièvre du samedi soir

Gauvain Sers la veille, Génération Abba samedi soir. Le festival Tango Swing et Bretelles démarrait sur les chapeaux de roues avec ces deux concerts à l’Embarcadère d’un excellent calibre. Bon, la suite, vous la connaissez. Encore deux concerts ce dimanche et à partir de lundi, rideau, on ferme. Tout le monde rentre à la maison, retourne au boulot, va en cours et le soir fait dodo, la covid prend la direction des opérations.

Alors en attendant de se morfondre, le public, les fans d’Abba, ceux qui se sont injectés la disco dans les veines, ne pouvaient pas rater Génération Abba, se replonger dans les années 70 où le célèbre groupe pop suédois faisait un malheur dans les palmarès mondiaux. Une pure folie.

Autant dire qu’à l’Embarcadère, les sièges ont rarement connu un séisme d’aussi forte magnitude. Si la covid se trouvait dans la salle, il a été balloté dans tous les sens et pris de malaise, à quitter les lieux. Ici, seules les chansons d’Abba avait le droit de se propager de la tête aux pieds du public qui, malgré la forte dose, en redemandait encore et encore. La fièvre du samedi soir en toute légalité.

Aucun doute possible, le meilleur vaccin pour lutter contre la morosité ambiante, c’était bien d’assister au concert de Génération Abba.

On aurait bien pris une dose supplémentaire. Sans ordonnance. Et le prix des places remboursé par la sécu.

Jean Bernard

Les concerts ce dimanche 27 septembre dans le respect du protocole sanitaire en vigueur à ce jour.

  • Le grand Pop, au Bois-du-Verne 15h30
  • Foumagnac, au Magny 17h

2 commentaires

  1. Un super moment MERCI !!!!

  2. Un bien fou ce concert. Une super soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *