Edito – A quand la fin des querelles ?

Alors que nous sommes en pleine période des vœux où chacun se souhaite une bonne voire très bonne année, une bonne santé et une réussite au-delà du possible, à quoi assistons-nous sur le Bassin minier? A des règlements de comptes tout bonnement. La trêve des confiseurs a eu à peine le temps d’esquisser un bref souffle de vie que déjà l’artillerie lourde est en action. Il est vrai que le dernier conseil municipal à Montceau-les-Mines avant même les fêtes, a apporté de l’eau au moulin et surtout des munitions à chacun des camps.

Ainsi va la vie politique locale et depuis la nuit des temps. A écouter et lire aussi les uns et les autres, chacun détient la vérité, « sa » vérité. Quand bien même Montceau-les-Mines lutte pour redorer son blason et le Bassin minier dans son ensemble, force est de constater que les rancoeurs, d’un côté comme de l’autre, sont tenaces et ne font que noircir le tableau. Rien de très perspicaces en l’occurrence hormis que vous, les politiques, donnez une bien pâle image du rôle qui est le vôtre, qui devrait être le vôtre, à savoir, unir les compétences et trouver des solutions. Serait-ce trop vous demander de travailler ensemble pour le bien de la population? De ne pas nous lanciner avec vos perpétuelles querelles politiques? Une utopie, peut-être…

Et on ne nous dit pas tout!  Hélas, ce n’est pas de moi.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Il y en a marre de lire ce genre de propos ( rancoeur, règlements de comptes ect…) Il y a une majorité et une opposition ! Il est tout à fais normal que les deux ne soient pas d’accord sur les dossiers ! Arrêter de détourner les débats sur les personnes !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *