•  

Droits des femmes – Le CODEF aux côtés des premières de corvée

En pleine pandémie, derrière le « quoi qu’il en coûte » brandit par le président de la République, les fermetures de lits, les restructurations, les restrictions budgétaires se poursuivent à l’hôpital et dans le médico-social.
Les conditions d’accueil des patients se dégradent. Sorties prématurées de l’hôpital, éloignement des lieux de consultation et de soins, liste d’attente pour un EHPAD, heures passées à dégoter un rendez-vous pour la vaccination anti-covid … Fatigue, anxiété…tout cela repose sur les aidants le plus souvent des aidantes.
Les fermetures de maternités, les difficultés d’accès à l’IVG bafouent les droits des femmes.
Les conditions de vie et de travail des personnel-le-s n’en finissent plus de se dégrader. La COVID a démultiplié les situations de tension déjà existantes à l’hôpital depuis des années. Stress, course contre la montre, fatigue, épuisement sont présents quotidiennement.
2 millions de salariées travaillent dans la santé, le social et le médico-social, des aides-soignantes, animatrices, auxiliaires de vie sociale, assistantes familiales, assistantes maternelles, éducatrices spécialisées, assistantes sociales, infirmières, agentes de service hospitalier, administratives, ouvrières, sages-femmes, aides à domicile, agentes d’entretien, sages-femmes, chirurgiennes,
médecins ..
Les métiers du prendre soin et de la santé sont occupés à 80% par des femmes. Leurs rémunérations sont de 20% inférieures à celles des hommes.
Ces professions pourtant essentielles sont sous-payées, dévalorisées et précarisées.
Dans le cadre du 8 mars**, nous serons aux côtés des premières de corvée dans les manifestations !
Pour
✦ Une revalorisation des métiers du prendre soins incluant des augmentations de salaire
✦ Des formations massives de professionnels
✦ Des recrutements de personnels qualifiés
✦ L’ouverture de lits et de services dans le médico-social et à l’hôpital partout où c’est nécessaire

La lutte pour un hôpital public de qualité, de proximité, pour l’accès aux soins, aux services médico-sociaux et sociaux est essentielle pour le droit des femmes et pour toute la société !

** Le Codef vous invite à vous joindre au
Rassemblement organisé par l’UL CGT et Femmes Solidaires
Samedi 6 mars à 10 heures
Au Kiosque – Place de la Mairie à Montceau les Mines

Photo archives.

Un commentaire

  1. Bien raison ma Béa !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *