Disparition – Le Boxing Club de Pouilloux en deuil, « papy » n’est plus

« Papy va nous manquer ». C’est en ces termes que l’entraîneur du Boxing Club Pouilloux, Alloua Boudjadja évoque en cette soirée la disparition de Roman Szkuldelski.

« Papy », il était toujours présent à la salle des fêtes de Pouilloux aux entraînements à donner des conseils aux plus jeunes. Et les enfants l’écoutaient, lui l’ancien boxeur qui a évolué à Montceau-les-Mines.

Roman Szkuldeski n’a jamais abandonné la boxe. Aujourd’hui, c’est la vie qui l’a abandonné. Agé de 72 ans, il est décédé à l’hôpital de Chalon-sur-Saône. Il habitait à Perrecy-les-Forges.

Son fils entraîne au Boxing Club Pouilloux, les petits enfants marchaient sur les pas de leur grand-père.

La disparition de cette figure emblématique, de cet homme à la gentillesse sans limite, est à la hauteur du sport qu’il pratiquait, ce sport qu’on appelle le « noble art ». Roman Szkldeski donnait beaucoup. Le club de Pouilloux va perdre beaucoup.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.