Disparition d’André Faivre – Montceau-les-Mines lui rendra hommage

Communiqué de Marie- Claude Jarrot

Maire de Montceau-les-Mines

Hommage à M. André Faivre.

 

 

C’est avec émotion, et même avec tristesse que j’ai appris le décès d’André Faivre.

Je ne l’ai pas connu personnellement, mais j’ai beaucoup entendu parler de lui par mon père.

Tous deux étaient des adversaires politiques, mais je crois pouvoir dire qu’il y avait entre eux un profond respect, ce qui, de nos jours, mérite d’être souligné.

Respect entre le gaulliste de la première heure et l’infatigable militant communiste qui ont partagé, dans la France de l’après guerre, les combats communs pour les grandes causes sociales issues des idées nées au sein du Conseil National de la Résistance, et mises en œuvre après la Libération, sous l’impulsion du gouvernement provisoire de la République auquel, je le rappelle, participèrent des ministres communistes.

Je veux bien sûr parler des grandes avancées sociales de cette époque, et en particulier de la création de la Sécurité Sociale.

Bien des choses unissaient donc mon père à André Faivre, au-delà de leurs affrontements, parfois âpres mais toujours courtois, lors des séances du Conseil Municipal.

André Faivre était un militant, au sens le plus noble du terme, désintéressé, et proche des gens.

Il appréciait le combat politique, et aimait tout autant le contact, l’écoute et le dialogue.

Bressan d’origine, André Faivre effectua une longue carrière politique dans le Bassin Minier : à Montceau-les-Mines,  où il fut Conseiller Municipal d’opposition, puis maire-adjoint, et aussi Conseiller Général du canton de Montceau-Sud pendant de longues années.

Il occupa également de hautes fonctions au sein du Parti Communiste, dont il fut secrétaire départemental, et proche collaborateur de Waldeck-Rochet.

André Faivre avait des convictions très affirmées, qu’il défendait avec ardeur, mais il avait aussi un profond  souci de l’intérêt général, et a su ainsi gagner le respect des habitants du Bassin Minier, bien au-delà de sa famille politique.

J’adresse à sa famille et à ses proches mes très sincères condoléances, auxquelles je veux joindre celles des montcelliennes et des montcelliens  qui garderont le souvenir d’un homme au service des autres.

 

Je proposerai  prochainement au Conseil Municipal de rendre à M. André Faivre l’hommage qu’il mérite.

 

 

Marie-Claude Jarrot

Maire de Montceau-les-Mines

2 commentaires :

  1. Et VGE ?? Pas d’hommage ? Très choquant
    Une maire bien selective

  2. Encore une triste nouvelle. Après Pierre, Alice, André Faivre nous a quitté. Un militant, un homme de conviction et un élu dévoué à la chose publique. Je garderai le souvenir de nos discussions politiques toujours d’une grande tenue.
    Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.