•  

Deux gilets jaunes du Magny à l’assemblée générale du CNRR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Comité national de résistance et de la conquête créé en 2017 est constitué de  militants de défense des acquis ouvriers de 1936 et 1945 et s’oppose aux politiques de destruction des acquis sociaux en France. Ce comité regroupe de militants syndicalistes associatifs, politiques et citoyens. Ils sont 328 délégués à la bourse du travail ce samedi 30 mars à Paris, pour représenter les 3500 militants répartis sur le territoire.

Fatima Benaïssa et Pierre-Gaël Laveder ont été  conviés par des militants FO et CGT pour porter la parole des gilets jaunes, durant cette journée de débats et d’expression libre.

Un commentaire

  1. ont voit les mêmes avec la cgt , donc vouloir faire passer le rouge pour du jaune, ça ne marche pas, il faut que les gens lambda reprennent les rênes de ce mouvement qui est parti d’une contestation légitime, mais depuis vérolée!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *