Départementales – Lonak/Freniche, l’autre politique sur le canton de Saint-Vallier

Le sprint final est lancé dans ces élections départementales. Le canton de Saint-Vallier est particulièrement intéressant à observer à la loupe. Car tout le monde se pose la question, enfin pour ceux qui s’y intéressent, Alain Philibert va-t-il conserver son poste de conseiller départemental ? Le maire de Saint-Vallier a réussi le tour de force de se mettre dans la poche les maires du canton, de prendre celui de Génelard dans son équipe, Jean-François Jaunet et s’assurer les soutiens de son ennemi à Sanvignes, Jean-Claude Lagrange et Daniel Meunier, premier vice-président de la CUCM qui suit le mouvement, le tout orchestré par David Marti, président de la communauté urbaine Creusot Montceau. Il faut sauver le soldat Philibert. Même le parti communiste qui a toujours soutenu contre vents et marrées le maire de Saint-Vallier, se dresse contre lui avec le binôme Maria Rigault et Christian Tramoy.

En face, le Rassemblement National avec Jocelyne Lorphelin et Franck Pieta, peuvent venir jouer les trouble-fête. Un vote de mécontentement peut brouiller les pistes et venir couper l’herbe sous le pied des représentants de la majorité départementale, Sandrine Lonak et Rafael Freniche.

Ce samedi matin, André Accary, président du conseil départemental sortant et candidat à sa succession accompagné de Frédéric Brochot, le monsieur agriculture au Département, lui-même candidat sur Autun, s’est rendu dans l’exploitation agricole de Pierre-Emmanuel Guilloux à Génelard où les attendaient Sandrine Lonak et Rafael Freniche.

Quand Accary évoque la gauche et l’extrême

De bilan, il a en a été question. Il est très bon, d’ailleurs même ses adversaires le reconnaissent même si par posture idéologique, « l’opposition n’a pas toujours voté les budgets » lâche André Accary.

Pour une fois et sans doute à cause de l’enjeu sur ce canton de Saint-Vallier et le fait de se trouver chez un agriculteur, le président sortant a habillement mais sûrement donné son sentiment sur l’ambiance générale et notamment sur ce qui est dit à gauche ou à l’extrême, « les agriculteurs ne dérangent pas, c’est tout le contraire, ils sont le travail, le bon dans l’assiette et la force de notre ruralité sur le canton de Saint-Vallier ».

Sandrine Lonak, est convaincue qu’il est important de poursuivre les actions menées par André Accary. « Quand on a quelqu’un qui a prouvé, il faut l’encourager à poursuivre et non pas s’engager ailleurs par des promesses à tout révolutionner » dit-elle.

Lors des rencontres avec la population, Sandrine Lonak et Rafael Freniche sont unanimes. « Quand vous dites que vous partez avec Anadré Accary, par rapport à un programme qui est clair, par rapport à un bilan qui a été plus qu’apprécié et vérifié, les gens adhèrent. Cela nous permet de travailler, d’avancer, de construire pour l’avenir. On ne saura pas avancer avec le Département, au sein de ce canton, sans travailler avec la population. Elle a souvent été négligée, non consultée ».

Jean Bernard

7 commentaires

  1. J’espère que cette fois sera la bonne.
    Les propos ci-dessus sont clairs et explicites.
    Le canton a besoin d’un nouvel élan, Sandrine est certainement la personne qui peut mener à bien cette mission.
    En plus , Mr ACCARY soutient sa candidature et soutiendra la mise en oeuvre de ses projets.
    Que vouloir d’autre ?

  2. Sauver le soldat PHILIBERT ? Elle est bien bonne celle là ! Je pense pas qu’ il ait besoin de qui que ce soit ! Son expérience et son passé parle pour lui. C est pas 2 petits novices qui vont lui faire peur . Il a du en voir d autre. Je pense qu’ un champion, c est lui qui choisit sa sortie, ce n est pas les autres qui lui dictent. Le chemin va être long Mr freniche et madame lonak. Vous avez même pas été capable d organiser des réunions publics. Vous voulez la coupe sans disputer de match? Comme ça, hop, on sait jamais sur un malentendu…et que dire de ce pauvre tramoy? Aucune âme à ses réunions, personne, pas un chat….

  3. Ce que Fi Libert ( c’est à dire pas grand chose), les autres le feront
    Oui-oui ,
    Les vendeurs de sommeil
    Je suis pour et je vote contre
    C’est l’histoire du lit vertical : une histoire à dormir debout

  4. Feurtaches, vous êtes d une médiocrité sans nom…mais je pense vous êtes encore un frustré, un dégoûté qui veut une place…franchement je pense que vous rigolez jaune.je suis sûr que vos nuits sont longues…

  5. Ce binôme dynamique sera porteur de solutions pour notre canton.
    Les réunions publiques sont-elles vraiment nécessaires pour animer une campagne?.
    J’en doute vraiment, quelle foule chez Philibert? Piéta en fait il?
    André ACCARY a fait un excellent mandat, Sandrine LONAK et Rafael FRENICHE sont légitimes pour poursuivre le job engagé

  6. A bigoudi qu’entendez-vous par la phrase « Mr Accary soutient sa candidature (déjà ils sont deux )et il soutiendra la mise en oeuvre de « ses projets » (aux oubliettes Fréniche »!!!) , c’est parce qu’ils sont du même bord que leurs projets aboutiront , cela s’appelle du favoritisme de la part de Mr Accary ??!!!

  7. Eddy les bons tuyaux

    Oui du sauvetage c’est bien ça … pitoyable pour ce groupe d’une politique du siècle passée de tomber aussi bas. Ils oublient leur propre étiquette et leurs convictions de toute une vie ! Hier ceux ils se moquaient eux mêmes du dinosaure qui faisait rien en conseil départemental et encourageaient à le sortir aux dernières municipales, mais se rabibochent en façade avec lui pour monter une liste aux départementales c’est déjà bas. Mais que lui accepte l’arrangement, lui justement qui il y a un temps qui a cent ans n’auraient eu effectivement besoin de personne, saute sur l’arrangement … on comprend pourquoi le PCF le rejete aussi … même si n’est pas naïfs avec votre politique, on peut pas tout faire en politique car au bout d’un moment la mayonnaise ne prend plus avec la population !
    C’est exactement ces bagarres politiques ou arrangements improbables que les gens ne veulent plus et la c’est clair avec leur bidouille ils sont à l’ouest ! Laissez la place aux jeunes, il est temps ! Deschamps lui n’a pas repris Platini ! oui il faut de l’oxygène à ce canton du dynamisme et un vrai programme realisable car l’équipe qui le porte on le voit à le soutien d’accary et comme lui il fait le travail, on sait que cette fois ça va bouger avec eux sur toutes les communes du canton Sanvignes, Génelard, Ciry, Saint-Vallier, Perrecy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *