Déconfinement – Un jeudi de l’Ascension en pente douce

Un pêcheur seul au bord du canal du centre, des rues du centre-ville quasiment vides même si des commerçants avaient fait l’effort d’ouvrir certaines boutiques, le jardin du Petit Bois désert, les Grands parcs à peine plus animés avec les jeux pour enfants fermés, les berges du lac du Plessis davantage sollicités par les Montcelliens, en ce jeudi de l’ascension on aurait presque pu penser que le déconfinement n’était qu’une vue de l’esprit.

Ce n’était pas un long jeudi de fiançailles entre la population et ce week-end à rallonge de l’Ascension. Au moins, pas de risque de contamination.

Un week-end de quatre jours, l’occasion est trop belle pour aller « gambader » ailleurs. Un peu d’air, loin du Bassin minier, ça fait du bien aussi.

A Montceau, on prend le temps de vivre à son rythme.

On peut juste regretter mais ce n’est pas nouveau, ces poubelles qui débordent. Pourquoi insister quand elles sont pleines ! Déposez vos déchets ailleurs…

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *