Déconfinement – La sécurité sanitaire dans les écoles de Montceau va tenir en haleine les parents

La rentrée scolaire bis le 14 mai pour les élèves du primaire, maternelles et élémentaires, enfin pas tous en même temps, est un véritable casse-tête pour les maires et les enseignants.

Savoir exactement ce qui va se passer le 14 mai au matin, c’est tenter de deviner les bons numéros du loto. On aura cependant une petite idée du nombre d’enfants qui se présentera en classe d’après un sondage auquel doivent répondre les parents d’ici jeudi matin. A première vue, selon les premiers indices, il n’y aura pas foule. « Les parents attendent de connaître les règles sanitaires qui seront mises en place » indique la directrice, Elena Kirsten de l’école Anatole France au Bois du Verne à Montceau-les-Mines.

Depuis le 17 mars, les parents ont tellement été bassiné à rester absolument confinés à la maison pour éviter la propagation du covid-19, qu’aujourd’hui, renvoyer leurs enfants à l’école pose un cas conscience bien compréhensible.

La toute dernière mouture du protocole sanitaire émanant du ministère est arrivée sur les ordinateurs lundi soir. Une cinquantaine de pages pour indiquer « fais pas ci, fais pas ça ». Pas de temps à perdre pour penser à tout.

Ce mardi après-midi, comme à Anatole France, l’heure était aux prises de décisions dans l’organisation. Déjà, les cours et les locaux ont été nettoyés et désinfectés. Maintenant place au marquage au sol, définir l’espace entre les tables dans les classes, retirer tout ce qui pourrait « accueillir » le virus (remplacer les serviettes en tissu par du papier, éliminer les jouets comme les cartes, etc.), encadrer le passage aux toilettes, se laver les mains dès l’arrivée à l’école, bref la liste est longue. Françoise Bouton, directrice du pôle éducation est particulièrement pointue sur la question.

Des groupes de 10 élèves voire même 5 à Jacques Prévert

A Montceau-les-Mines ce qui va changer par rapport aux exigences du ministère, c’est le nombre d’enfants par classes. Marie-Jarrot l’avait déjà annoncé, elle souhaite « des groupes de 10 élèves » contre 15 préconisés.

A Jacques Prévert, au Plessis, les enseignantes poussent même le bouchon plus loin. « Ici, ce sera 5 » annonce la directrice Aude Demortière dont l’une des ses préoccupations est de revoir à partir du 14 mai les enfants qui ont décroché pendant le confinement.

Autre particularité à Montceau-les-Mines, les élèves ne déjeuneront pas en classe mais à la cantine de l’école ou dans une pièce spécialement aménagée, toujours suite à la volonté de madame le maire à la grande satisfaction des enseignantes.

Et selon les besoins pour assurer les temps de sport, culture et même civisme, la ville mettra a disposition des intervenants diplômés. Ce pourrait-être du sur mesure. « Nous sommes à votre écoute » lance-t-elle aux professeures.

Et les masques ? « Les écoliers seront dotés de deux masques par la Région » précise Marie-Claude Jarrot. Même la ville a pris le soin d’en fabriquer spécialement pour eux (1000 réalisés au Trait d’Union). Aucune obligation de porter un masque en maternelle.

Quoi qu’il en soit, « si dans l’une des 15 écoles de la ville, tout n’est pas prêt pour le 14 mai, alors je peux décider de repousser la date » mentionne Marie-Claude Jarrot. « Ce qui prime, c’est la sécurité sanitaire des enfants et des enseignants ».

Nous savons que ce sera difficile notamment de faire respecter la distanciation sociale aux enfants. Alors ce 14 mai préfigurera sans doute celle de septembre prochain car le virus, sauf miracle, est là encore pour un moment. Une répétition générale en somme.

Jean Bernard

8 commentaires

  1. M Chappuis jean

    Comment choisir les enfants ? Pourquoi celui-ci et pas son copain ? Qui décide ? Beaucoup de questions Que sera le programme pédagogique ? Le mieux n’aurait-il pas de fermer les primaires jusqu’en septembre

  2. Vous allez voir une reprise d’école que certains élus souhaite à tous pris, vous allez voir si la deuxième vagues arrive là nous serons confiné juillet août, et là messieurs les politiques vous allez pleurer mais ça sera trop tard. Remettre l’école pour les decrocheur, mais dans les decrocheurs, 5% viendront à l’école, en période scolaire normale ces élèves séche les cours et dans les collèges réputé difficile il y a un absentéisme énorme, la plupart du temps ces élèves sont en cour pour perturber et ne rien faire en cour. Oui la reprise des cours va servir de garderie et remettre un bordel dans les hôpitaux comme en début mars. Messieurs les maires ainsi que nos politiques en place faites très attention à la deuxième vagues sais tous le corps medical qui prévient depuis deux mois

  3. À lire l’article 10 élèves d’un coter encore plus fort 5 dans une autre écoles …Madame Jarrot vous voulez que les enfants de montceau-les-mines soient en bonne santé alors laisser les écoles fermer point barre .
    Vous en prenez la responsabilité en reouvrant les écoles, si un cas de Covid-19 se déclare dans une des écoles vous serez la première mise en cause est cela peut être considéré comme de la mise en danger de la vie d’autrui…Vous voulez prendre ce risque? .
    En reouvrant les écoles c’est la deuxième vague assurée en plus que la Bourgogne est toujours en rouge …

    Mr Chapuis à raison les écoles devrait rester fermer jusqu’aux mois de septembre

  4. A la lecture des commentaires,ma première remarque serait de dire que l’école est quand même utile pour apprendre l’orthographe et la conjugaison…….

  5. Comme l’a si bien dit notre Président ; il n’y a pas d’obligation.
    Mais force est de constater que parmi les élèves des personnels (qui ont contribues à sauver beaucoup de monde ) qui ont continué à suivre les cours ; il n’y a eu aucun cas sauf pour 4 adultes dans une école de la Loire pour Pâques et les 4 personnes après une quatorzaine n’ont pas eu de symptômes graves. Les enfants n’ont pas été contaminés.

  6. Quand je lis les commentaires je me rends compte que la lettre de monsieur Noirot disant que les écoles doivent rester fermées à cause du des conditions sanitaires et du risque de 2eme vague, il dit vrai que sa plaise ou non.

  7. MME LE MAIRE
    mais ou en est on de la distribution des masques grand public ??????
    les autres communes les distribuent deja depuis lundi 4 mai voir avant!

  8. pour nirpel
    pour la distribution des masques ça sera a partir de dimanche et si vous trouvez que cela ne va pas assez vite vous auriez du venir donner un coup de main au trais d’union

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *