Déconfinement – Ce qui va changer à Montceau à partir du 11 mai

Aux Grands Parcs l’été dernier. Les rendez-vous en 2020 seront quotidiens dans le cadre de l’été du lac.

Un long chapitre a été consacré à la rentrée scolaire à partir du 14 mai dans les écoles maternelles et élémentaires à Montceau-les-Mines (lire par ailleurs). L’occasion pour Marie-Claude Jarrot d’aborder ce jeudi soir en mairie, d’autres sujets qui ne manqueront pas d’alimenter les conversations au coin de la rue _ à défaut du coin d’un bar _ d’ici le 11 mai 2020, jour logiquement de déconfinement.

Les masques

La fabrication se poursuit au centre social du Trait d’Union et à domicile. Un véritable engouement chez les bénévoles. « Ce soir (jeudi soir), nous serons à 6000 masques » annonce madame le maire. Les 12 000 devraient être atteints pour le 11 mai, sans compter ceux commandés par la mairie (10 000) mais dont la livraison est prévue en semaine 20.

La distribution sera faite par secteurs (entre 22 à 26) d’après la liste des foyers fiscaux. « Nous appellerons la population à venir les chercher ». Les modalités feront l’objet d’une publication.

De toute manière, des masques il en faudra pour le 11 mais, après et encore après. « Nous allons donc poursuivre la fabrication au Trait d’Union, nous avons les moyens de nous approvisionner en tissu » stipule Marie-Claude Jarrot.

Réouverture des lieux publics

Mairie, médiathèque, crèches, cimetières, les Grands Parcs vont rouvrir au public à partir du 11 mai prochain, toujours dans le respect des règles sanitaires. Faire du sport individuel sera possible mais pas collectif.

Eté du lac

Sans doute faudra-t-il trouver une autre appellation car l’été du lac version 2020 ne sera pas concentré qu’autour du lac. « Ce n’est pas possible d’accueillir 900 enfants par jour sur un même lieu, alors nous allons multiplier les lieux d’accueil » prévient MCJ. Les Grands Parcs sont concernés. Comme le sera le centre-ville pour des animations en soirée. « Tous les soirs _ logiquement à partir du 15 juillet à fin août _ il se passera quelque chose. Des petits spectacles pour lesquels nous solliciterons les artistes locaux ».

Madame le maire tient absolument à proposer un maximum d’animations. « Nombreux sont ceux qui ne partiront pas en vacances » dit-elle.

L’été du lac, oui mais à condition que le virus se fasse très discret, se montre très pudique.

Soutien au commerce

Madame le maire a rappelé les mesures prises ou a prendre en faveur de tous les commerces montcelliens : exonération des droits de terrasse pour 2020 et 2021 pour ceux qui ont déjà réglé 2020 (c’est 25.30 € du m2), du chevalet, du droit de place (comme au marché) et les taxis (64.40 € par an).

Ouverture d’une page Facebook spécial « commerçants », sur le site internet de la ville aussi.

La ville prendra également en charge avec un prestataire extérieur, les animations commerciales en 2020.

Et, assure Marie-Claude Jarrot, « le plus important, le financement d’une plateforme dédiée aux commerçants où l’internaute pourra acheter et payer les articles mis en vente ». C’est l’équivalent d’une boutique virtuelle élaborée spécifiquement pour Montceau-les-Mines par un prestataire du département. Coût de l’opération, 28 000 €. Totalement gratuit pour les commerçants qui devront néanmoins alimenter les vitrines du site.

Jean Bernard

2 commentaires

  1. et la peche,,,

  2. Je pense que ce n’est pas sérieux de ré-ouvrirent les écoles avant septembre.Les mesures prisent par le gouvernement nous amènes à peut prêt à 10 jours de classe par élève d’ici les vacances d’été autant de risques, d’énergie dépensées par les profs pour si peux n’en valent pas la peine . Pensez aux soignants qui sont à bout de souffle et qui devraient faire face à une 2 vague et aux patients qui ne pourront être accueillis dans les services de réa qui sont déjà saturé dans beaucoup de départements.. C’est vraiment pas sérieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *