•  

Déconfinement – A Saint -Vallier, Martine Durix prend la parole

Le déconfinement se traduit à la fois physiquement et verbalement. Ainsi à Saint-Vallier, Martine Durix, toujours conseillère municipale de l’opposition sans étiquette, a tenu à faire part de ses réflexions à la population valloirienne. Elle conteste en particulier le retour à l’école.

« Chères Valloiriennes, chers Valloiriens,

Tout d’abord, j’espère qu’au terme de ces deux mois de confinement, votre famille et vous-même vous portez bien.
La santé est un bien inestimable qui n’a pas de prix !
J’aurais une pensée toute particulière pour toutes les personnes qui nous ont quitté et que nous n’a-vons pu accompagner : la souffrance de perdre une personne chère, dans ces circonstances, est semblable à une plaie béante que le temps mettra très longtemps à refermer.
Ma seconde pensée ira à toutes les personnes qui nous ont permis de nous ravitailler , de manger… et surtout de nous soigner. Ces personnels de santé, en première ligne, à qui nous devons telle-ment…parfois même, la Vie!
Ces personnels qui ont vécu de sombres heures dans les Ehpads, celui des Glycines de l’hôpital Jean Bouveri n’a d’ailleurs pas été épargné avec ses 20 décès!
Pour leur engagement, nous leur serons éternellement reconnaissants.
Qualifiés de « héros », les personnels soignants ont payé un large tribu : beaucoup y ont laissé la vie . Et c’est en leur mémoire qu’au moment venu il faudra être à leurs côtés pour obtenir de meil-leures conditions de travail et par conséquent de meilleures garanties de soins adaptés , car l’ARS via sa restructuration programmée du système de santé a déjà prévu de prendre des mesures drasti-ques (suppressions de postes, de lits… ) Rentabilité oblige !!!
Et dire que dès 2004, les autorités ont été alertés par les médecins des risques d’une éventuelle pandémie , et que fin 2006, nous étions le pays le mieux équipé pour affronter une telle situation.
Mais où sont donc passés tous ces stocks de masques??? Savez-vous que leur destruction s’est achevée au tout début de ce mois de mars!!! (mais ça a commencé sous Sarkosy, puis Hollande et …Macron !!!!!!)
Aujourd’hui, nous pleurons nos anciens, nous pansons nos plaies , et pas que physiques ; je pense à toutes ces femmes et ces enfants pour qui confinement a dû être synonyme d’enfer.
Et en retour, on nous parle PIB, croissance, crise économique.
L’économie a-t-elle donc plus d’importance que la sécurité sanitaire ?
Nous souhaitons tous retrouver une vie « normale » , mais pas avec cette épée de Damoclès au dessus de nos têtes, et avec de vrais moyens pour nous protéger. D’ailleurs, en parlant masques, d’où sortent ces masques vendus en supermarchés???
Quant à la réouverture des écoles , personne n’est dupe : les parents doivent retourner travailler!
Si on considère que les enfants seront accueillis en petits groupes, donc pas à plein temps, les jours de classe seront trop peu nombreux comparés aux risques encourus par toutes les personnes impli-quées par cette « reprise ». Cela en vaut-il vraiment la peine?
Au passage, soulignons le rôle et l’importance d’un bon réseau internet , nécessaire pour les sco-laires certes, mais à toute la population. Mais malheureusement , le constat est éloquent : il reste encore d’énormes progrès à faire.
Le gouvernement s’est déchargé de ses responsabilités sur les maires , qui décident de réouvrir ou pas les écoles. Ceci n’est pas normal!!! On peut bien sûr passer outre les directives du préfet, cer-tains maires l’ont fait. Et en même temps, des amendements sont votés à l’Assemblée Nationale-pour préserver les membres de ce gouvernement de sanctions pénales suite au Covid 19 . Mais les maires??? Seront-ils protégés ???
A Saint-Vallier, zone rouge, on a choisi des rouvrir les écoles : décision que je conteste.
Pour ma part, hormis ceux qui cautionnent la gestion plus que lamentable de cette crise sanitaire par nos dirigeants, je ne vois pas pourquoi on prendrait le risque de rouvrir les écoles.
Nous ne devons pas payer le prix fort pour quelque chose dont nous ne sommes pas responsables.
Nos gouvernants, eux, savaient : Un rapport en 2005 de l’Inspection Générale de l’Administration, IGA, décrit les risques dus à un tel virus et préconisait déjà toutes les mesures sanitaires nécessai-res . HONTE A EUX!!!
Sachons tirer les leçons de cet épisode inédit de notre vie et faisons en sorte de faire tomber les-masques!!! En attendant, prenez toujours bien soin de vous! »

Un commentaire

  1. Madame Durix, en tant que  » toujours élue au conseil municipal » , on vous attend toujours pour la confection et la distribution des masques….alors vos belles phrases ,gardez les pour vous car on en a rien à faire.vous servez à rien ! Personne vous suit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *