Décharge de Mont-Saint-Vincent – Pour le collectif anti-amiante, « les élus savaient »

Pourquoi une autorisation de décharge à la carrière

de Mont- Saint-Vincent dans le PLUi de la CUCM

Depuis trois mois, nous nous mobilisons et œuvrons pour comprendre comment ce projet de décharge a pu s’introduire à la carrière de Bourgueuil à Mont-Saint-Vincent dans le PLUi (Plan Local d’Urbanisme intercommunal) de la CUCM.
Pour cela, depuis le 23 mars nous avons envoyé 3 courriers au Président de la CUCM, 2 courriers à la vice-présidente de la CUCM chargé de l’urbanisme, 2 courriers au maire de Mont-Saint-Vincent que nous avons rencontré 3 fois, 2 courriers aux conseillers communautaires actuels et 1 courrier électronique aux conseillers départementaux que nous avons également rencontrés. A ce jour pas de réponses.
Nous sommes donc allés les chercher nous-mêmes. Nous vous livrons ici le fruit de nos recherches.
Au 1er janvier 2017 le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de Mont-Saint-Vincent, qui ne mentionnait aucune modification à la carrière, a été intégré au projet de PLUi 2018 de la CUCM.
Ce PLUi a été soumis aux remarques des organismes publics et à enquête publique du 2 octobre 2018 au 16 novembre 2018.
Suite aux remarques et observations trop nombreuses, la CUCM a décidé d’abandonner ce PLUi et d’en rédiger un nouveau en 2019 en tenant compte des différentes remarques et observations de 2018.
Pour cela 4 réunions de travail, auxquelles participaient des conseillers communautaires intéressés, se sont déroulées en avril et mai 2019. Nous croyons savoir que c’est au cours de l’enquête publique 2018 que la Société Rougeot aurait déposé sa demande d’ISDI (Installation de Stockage de Déchets Inertes) et d’ISDND (Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux, en fait une décharge). Par contre nous sommes sûrs qu’au cours de la réunion n°4 du 14 mai 2019 du Groupe de Travail de rédaction du PLUi 2019 les conseillers communautaires présents ont émis un avis favorable à la demande de la Société Rougeot. Les conseillers communautaires absents, étaient, eux aussi, au courant puisqu’ils recevaient l’ordre du jour des réunions et
leur compte rendu.
C’est la raison pour laquelle cette autorisation a intégré le PLUi de juin 2019 soumis à enquête publique de mioctobre 2019 à mi-novembre 2019, puis le PLUi approuvé en Conseil Communautaire le 18 juin 2020 par 67 voix pour sur 68 votants.
Aujourd’hui tout est clair, rien de caché ou de litigieux. Les élus savaient depuis le 14 mai 2019.
Alors se pose la question, pourquoi nos courriers sont-ils restés sans réponse ?
Sur un sujet aussi sensible (rappelons-nous la décharge de Montchanin) les élus n’ont-ils pas estimé nécessaire d’aller chercher les informations ? Ont-ils fait une erreur d’appréciation à l’époque ou ont-ils été négligents ?
Ont-ils manqué de temps en cette période électorale ? Considèrent-ils notre Collectif comme quantité négligeable ?
Ou alors, maintenant que les élus savent, la situation est devenue délicate pour eux qui assurent, à présent, être contre ce projet.
Nous pourrions multiplier les hypothèses, mais il n’est plus temps. Ni pour cela, ni pour de vaines polémiques.
Nous n’avons qu’un objectif et un seul : que ce projet de décharge ne se réalise pas.
De notre côté nous allons prendre les dispositions pour l’atteindre, mais nous nous considérons en droit de demander à ceux qui ont autorisé de telles installations dans le PLUi de la CUCM « Si vraiment vous êtes contre, que comptez-vous faire pour l’empêcher d’aboutir ? »

Collectif Comme Un Poison Dans l’Eau :
Courriel : commeunpoisondansleau@gmail.com
Site: https://commeunpoisondansleau.over-blog.com/
Pétition à signer et à faire tourner : https://www.change.org/commeunpoisondansleau
Adresse Postale: Comme un poison dans l’eau, Gîte la Cha’mad lieu-dit Châtelaine, 71300 Mont-Saint-Vincent

7 commentaires :

  1. La communauté ne répond que très rarement aux courriers…. Certainement un manque de personnel !

  2. Faites de ce site un parc de loisir sportifs

  3. et bien oui ,il faut remplacer la fermeture de Torcy par un autre site et cela devait etre dans les « tuyaux bien longtemps depuis la suppression du canton de mt st Vincent avec intégration de la commune dans la CUCM ils ont voté le PLUI et maintenant ils sont contre (élections ,il faut se découvrir ) et la direction ne dit rien dans l’attente de la DREAL .si c’est oui ,ce sera pas Eux ,si c’est non ils diront TOUS( gauche droite écolos) qu’ils etaient Eux aussi contre.mais le vote du PLUI reste.

  4. Le processus démocratique ayant été contourné, volontairement ou par légèreté coupable, par les membres de la commission en première responsabilité, il conviendrait que ces élus soient sanctionnés durablement par les électeurs… Une façon de faire, pour éviter l’oubli ds la suite de leur carrière politique, serait très pompeusement et médiatiquement, de les mettre à l’index de toute fonction de représentation.

  5. DUPERIE…. ???
    Aucun élu communautaire interrogé ne semble au courant de cette autorisation donnée via le PLUI alors qu’ils ont tous apposé leur signature pour la validation de ce dernier.
    Plus de décharge à Torcy, quelle aubaine que ce trou béant à Mont Saint Vincent!
    Car il faut bien comprendre qu ‘il n ‘ y aura pas que de l ‘amiante enfouie à MSV mais des tonnes de déchets qui eux ne seront soumis à aucun contrôle.
    Zones protégées d’un côté (ZNIEF, NATURA 2000) et saccagées d’ un autre .
    Qu’on m’explique ?

  6. Et combien de tonnes ont été enfouies dans la décharge de TORCY????…..Il fallait bien trouver une solution suite à la fermeture de celle ci….Torcy avec rigoles , etangs très proches…..Un des employés charge du désamiantage de mon bâtiment m avait dit en 1998 que les palettes de fibro aimantées étaient entreposées dans une alvéoles spéciales puis écrasée avec un bulldozer equipe de roues dentées. VRAI OU FAUX il faudrait d autres témoignages pour savoir….

  7. Si ces élus savaient ils doivent rendre des comptes et en tirer toutes les conséquences !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.