CUCM – Marie-Claude Jarrot et David Marti montent sur le ring

Comme avec la ville du Creusot, c’est au tour de Montceau-les-Mines de passer son projet « Action coeur de ville » devant les conseillers de la CUCM. Un rapport présenté par Evelyne Couillerot, vice -présidente.

Jusque là tout va bien même si du côté de la table de l’opposition avec Marie-Claude Jarrot, on se prépare à réagir. Au départ, une réaction  somme toute logique, « c’est un programme de grande envergure » et de préciser que Montceau a sa spécificité  avec son périmètre d’action qui prend en compte également les quartiers. « L’attractivité des quartiers génère l’attractivité du centre-ville » affirme madame le maire de Montceau.

Première salve

C’est alors qu’intervient sa remarque en direction du président David Marti: « Vous avez manqué de tact et de délicatesse en ne me donnant pas la présentation de ce rapport. Mais ce n’est pas grave, l’important c’est que nous puissions signer la convention cadre. Ce n’est pas grave ».

C’est dit presque trop gentiment mais suffisamment tranchant pour que le président, qui avait décidé d’être sage en cette soirée à l’Alto au Creusot, dégaine: « Vous poussez le bouchon un peu trop loin. Je laisse les élus dans leur fonction et ensuite vous avez eu la parole (…). C’est me faire un mauvais procès. Vous êtes toujours dans la critique et ce sujet ne mérite pas la polémique ».

Alors Marie-Claude Jarrot, après avoir poussé un peu loin le bouchon, décide d’enfoncer le clou: « Votre vice-présidente _ qui a présenté le rapport _ n’a jamais assisté à une seule réunion de l’Action coeur de ville de Montceau ». Aïe ! sur les doigts.

Le combat politique s’achève sur: « Vous insistez ! » de David Marti. Au moins sur ce sujet.

Seconde salve

Car il reprend après la lecture du rapport sur la situation de développement durable de la CUCM pour 2018 par Jean-François Jaunet, vice-président. Là encore, rien de rédhibitoire mais une remarque de Guy Souvigny (Montceau, opposition) qui pensait que, sur le projet de centrale photovoltaïque sur les terrains près de Lucy, « vous alliez donner votre accord ».

« Mais il n’y a pas désaccord » répond David Marti. Du retard probablement parce que « nous devons éclaircir  un ou deux points juridiques » rapporte Jean-François Jaunet. Un retard que Marie-Claude Jarrot ne comprend pas quand il s’agit de caler un rendez-vous entre avril et septembre, « ou alors vous avez un agenda très important que nous tous réunis » lance-t-elle au chargé du développement durable.

Le président de la communauté prend alors la défense de son vice-président et ajoute « je n’aime pas qu’on sous-entende  une mauvaise volonté de la CUCM ».

Une signature de David Marti, sans passer par la case conseil communautaire, « et vous aurez satisfaction dans les jours ou semaines qui viennent ».

La rivalité entre Marie-Claude Jarrot principalement et Charles Landre avec David Marti ne va pas s’arrêter là. Objectif 2020, les municipales et les sièges à la CUCM.

Faites provision de bouchons.

Jean Bernard

4 commentaires

  1. Tous dans le même panier…
    Une fois de plus l’intérêt général passe au second plan. Peu importe les retards, chacun est surtout là pour son petit intérêt personnel…

    Zoufris Maracas – Le peuple à l’oeil

  2. Bonsoir Toutouyou ou devrais je dire marine ! Du grand n’importe quoi.
    Vous laissez libre cours à vos démons.
    A vous lire gauche droite tous mauvais donc une seule alternative l’extrême.
    La ficelle est un peu grosses. Lisez et comprenez le fond et non pas la forme sur laquelle le conseil vous est reporté.
    Aller un effort et vous comprendrez que Mme JARROT à raison de défendre ainsi son territoire ( dont vous faites certainement parti ).

  3. Oui je suis de l’extrême mais certainement pas de celui auquel vous pensez…
    J’ai écrit « tous » dans le même panier et Marine la première si ça peut vous faire plaisir.

  4. Toutou/ youtou. J’aurais parié que vous étiez chez marine mais avec votre deuxième post je vois que vous avez les mêmes emportements que j.l .effectivement tous les mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *