Covid – Sangliers, renards ou ragondins et rats musqués, dans le viseur

Information de la préfecture de Saône-et-Loire.

Mise en œuvre de règles dérogatoires au confinement et au couvre-feu pour certaines activités cynégétiques.                                                           

 

Par arrêté du 23 avril 2021, le préfet autorise par dérogation aux règles relatives au confinement et au couvre-feu certaines activités cynégétiques pour limiter les dégâts à l’activité agricole.

Ces activités, qui devront être réalisées dans le respect des conditions sanitaires satisfaisantes au regard de la pandémie, sont les suivantes :

 

Au-delà de 10 kilomètres du domicile et dans la limite d’un déplacement maximal de 30 kilomètres, les activités suivantes, compte-tenu de leur caractère d’intérêt général, sont autorisées en journée (en dehors des horaires de couvre-feu) : l’agrainage dissuasif du sanglier, le piégeage du renard, du corbeau freux, de la corneille noire, du ragondin et du rat musqué,  la destruction à tir du renard (à proximité des élevages), du corbeau freux, de la corneille noire, du pigeon ramier (sur et à proximité des cultures sensibles), du ragondin et du rat musqué, le déterrage du renard et enfin la pose et l’entretien des clôtures électriques.

– Tout déplacement sera justifié sur présentation du présent arrêté et de l’attestation de déplacement dérogatoire sur laquelle sera cochée la première case « Activité professionnelle, enseignement et formation, mission d’intérêt général ».

– Tout regroupement de plus de 6 personnes est interdit ;

– Respect des règles sanitaires obligatoires (gestes barrières, distanciation) ;

– Accès aux cabanes et pavillons de chasse interdits ;

– Partage de casse-croûte et/ou repas collectifs interdits

Dans le rayon maximal de 10 km, la réglementation en vigueur reste applicable : sont autorisées en journée (en dehors des horaires de couvre-feu) : la destruction à tir et le piégeage de toutes les espèces susceptibles d’occasionner des dégâts ainsi que le déterrage du renard. Tout déplacement est autorisé sur présentation d’un justificatif de domicile ou de l’attestation de déplacement dérogatoire. Les règles sanitaires générales (gestes barrières, distanciation) devront être strictement respectées et tout regroupement de plus de 6 personnes est interdit.

3 commentaires

  1. Hé ben !
    Le renard en prend de tous les bords d’attaques, y compris le traître « déterrage » !

    A croire que le Renard est le mal absolu (ce qui est bien sûr faux) alors que l’animal toxique pour toutes les autres espèces animales est bien connu :
    L’être humain ! (ou l’espèce humaine, si vous préférez )

  2. les renards, les corbeaux, les ragondins, les loups, les pigeons ramiers…et puis quoi encore? à quand une autorisation pour tuer les chats, les chiens, les poules et les coqs..
    qui sont les nuisibles ici? les chasseurs qui nous empêchent de nous promener dans les bois le dimanche matin, les asso de chasseur qui achètent des sangliers en élevage pour les relâcher dans la nature….bref…

  3. À l’unanimité de moi-même, je viens de décréter l’autorisation de régulation de la population des chasseurs 7 j / 7 et 24 h / 24.
    Nous sommes bien d’accord, on ne tue pas les chasseurs, on régule leur population.
    Vive la subtilité du vocabulaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *