•  

Couvre-feu à 18 h – Les explications de la préfecture de Saône-et-Loire

La livraison à domicile des plats après 18h est toujours possible.

MISE EN PLACE D’UN COUVRE-FEU A 18H00 EN SAÔNE-ET-LOIRE À PARTIR DU 2 JANVIER 2020.

Pour éviter une envolée incontrôlée de l’épidémie et en considération des derniers chiffres sur la circulation du virus en Saône-et-Loire, un couvre-feu à partir de 18 heures est instauré dans le département, à partir de samedi 2 janvier 2021 et à l’instar de 15 autres départements de la métropole.
Pourquoi la Saône-et-Loire est-elle concernée par l’extension du couvre-feu ?
Sont concernés par le couvre-feu à 18H00 les départements où le taux d’incidence global ou parmi les personnes âgées est supérieur au seuil d’alerte de 200 contaminations pour 100 000 habitants. Or selon les chiffres de Santé Publique France, le taux d’incidence des plus de 65 ans en Saône-et-Loire est de 208 au 30 décembre.
Par ailleurs le taux d’occupation des lits de réanimation en Bourgogne-Franche-Comté est de 70 %, contre 39 % au niveau national. La tension hospitalière reste donc forte.
L’ensemble de ces indicateurs, enfin, sont supérieurs à la moyenne nationale. Pour éviter que le nombre de cas ne reparte brutalement à la hausse et pour préserver notre système de santé, cette mesure est donc nécessaire.
Qu’est ce qui change à partir de samedi 2 janvier en Saône-et-Loire ?
Le couvre-feu est avancé à 18h au lieu de 20h.
Les commerces, établissements de services à la personne et assimilés devront fermer à partir de 18h.
La vente à emporter fermera également à 18h. En revanche, l’activité de livraison de commandes restera possible pour les restaurateurs.
Les dérogations en vigueur avant le 2 janvier le resteront pour ce nouveau couvre-feu. Il faudra toujours se munir d’une attestation, téléchargeable sur le site du gouvernement

7 commentaires

  1. Je vois déjà l influence dans les grandes surfaces entre 16h et 18h après le travail , je trouve sa d un non sens pas possible.

  2. Désolé, je ne comprends l’avantage que peut apporter ce couvre-feu à 18H au lieu de 20H !!
    A part de concentrer le même nombre de personnes sur un horaire encore plus réduit !
    J’attends encore d’obtenir des arguments concrets de la part de ceux qui ont décidé de ce qui est pour moi « une ineptie de plus » !
    Quand à moi, au fin fond de ma campagne, dans une route sans issue, si j’ai besoin ou envie de sortir après 18 heures, je le ferai, sans aucune crainte de rencontrer un gendarme ou policier …

  3. C’est absurde, j’ai croisé des personnes qui trouvaient cette nouvelle contrainte normale, évidemment il s’agissait de personnes qui ne travaillent pas, c’est toujours plus simple d’être d’accord dans ces conditions et surtout égoïste. Le couvre-feu a 19h avait fait ses preuves, nous étions ces derniers jours sur une configuration exceptionnelle à cause des fêtes et des personnes qui ont décidées de partir dans d’autres départements passer leurs vacances, tous cela a relancé une monté de l’épidémie, c’est terminé aujourd’hui. Je suis d’accord avec Chevalier, les besoins des personnes restent les mêmes donc l’influence se fera avant 18h, ou en est donc la vaccination ? C’est la seule solution pour sortir de ces mesures arbitraires, ne me dite pas que la région Parisienne est disciplinée, quand on voit ce qui s’y passe, les centres commerciaux prient d’assauts dans les villes plus importantes autour de nous sont neutres en terme de relance épidémique ? Je n’y crois absolument pas. Montceau-les-Mines 18000 habitants contaminés et Dijon avec par exemple un centre commercial comme la toison d’or bondé du matin au soir toute la semaine aucune incidence…

  4. Ou est le décret préfectoral??
    Sans document officiel, on se garde d’obéir à de farfelus oukases.

  5. Le préfet n’ose pas dire que la Saône et loire est un désert médical d’où le couvre feu car comme par hasard la cote d’or qui à un taux de contamination plus important que nous en en « zone verte » mais c’est vrai…ils ont des lits dans les hôpitaux eux !

  6. D’accord avec l’ensemble des réactions. Il est évident que les achats primaires vont devoir être satisfaits sur une période plus courte donc plus de concentration de personnes donc plus de contaminations.
    Jeff a raison. Par rapport à la Côte d’or nous sommes effectivement dans un désert médical qui met en tension les hôpitaux et les soignants du 71. Ceci explique sans doute le couvre feu dès 18 heures chez nous.
    Par ailleurs, comment se faire une idée juste sur la situation sanitaire quand les chiffres du ministère des Solidarités et de la santé sont différents de ceux de la Préfecture ?
    Exemple : Taux d’occupation des lits de réanimation en Bourgogne Franche Compté selon la Préfecture au 31 Décembre : 70% et 89,4% selon le ministère. Comment un tel écart est-il possible ?
    Par ailleurs que fait le ministre de l’économie ? Ne nous leurrons pas dès que les tribunaux de commerce vont rouvrir, ce seront des centaines de milliers de petits commerces, entreprises artisanales, PME, PMI qui seront déclarées en faillite. Pour l’instant elles sont mortes mais on ne le sait pas encore. Le réveil va être brutal. Est-il besoin, par des mesures stupides d’entraver un peu plus le commerce et l’artisanat déjà pénalisés depuis des années par la pauvreté extrême des classes populaires ? Mr Bruno Lemaire n’est certes pas responsable de la pandémie mais il devrait à mon sens revaloriser d’urgence les minima sociaux. Cet argent injecté dans la consommation aurait un effet positif immédiat et durable sur l’économie locale.
    Mais que savent nos énarques des réalités de terrain ?

    • Tout à fait d’accord avec vous sur l’ensemble de votre message .
      Augmenter les minima sociaux…même pas en rêve !
      Ils n’ont toujours pas compris ce que les VRAIS gilets jaune demandaient .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *