Coronavirus – Du collant au masque de protection, il n’y a qu’un fil

La manufacture Gerbe est prête à confectionner des masques sanitaires gratuitement, « notre participation à l’effort national » précise son directeur, Philippe Genoulaz. Les Ateliers Gauthier à Chalon-sur-Saône sont prêts également à relever les manches.

Philippe Genoulaz.

La France manque de masques de protection et étant donné la catastrophe sanitaire qui s’annonce dans les jours qui viennent, il devient urgent que les personnels soignants et pas seulement, puissent se protéger et protéger les autres.

Dans notre région, des industries textiles sont prêtes à apporter leur concours.

Cette initiative, « je j’ai proposée au MEDEF (mouvement des entreprises de France) » déclare Philippe Genoulaz, directeur de la manufacture Gerbe, immédiatement reprise par Bernadette de Saint Jean, la fabrique de chemises à Chalon. Puisque ces entreprises sont capables de produire, l’une des collants, l’autres des chemises, elles sont également en capacité de fabriquer des masques sanitaires.

Philippe Genoulaz, est catégorique, « si nous avons le tissu et le patron, nous pouvons le faire, je peux mettre deux personnes pour confectionner les masques ».

Evidemment, avant que la décision soit prise, « il faut notamment que l’hôpital de Chalon-sur-Saône valide cette possibilité. Bernadette (de Saint-Jean) a fait un prototype qu’elle a soumis aux professionnels de santé. Elle attend le retour », précise Philippe Genoulaz.

« Deux personnes à la confection et nous ne facturons pas, il faut participer à l’effort national » poursuit-il.

A Saint-Vallier, l’usine ferme aujourd’hui, « nous devions terminer nos derniers produits, nous conservons seulement la logistique avec les prises de commandes et la facturation. Deux commerciales sont en télétravail » explique le directeur.

Côté vente, c’est loin d’être le déferlement. « Les grands magasins sont fermés ». Une commande vient de partir pour l’Allemagne « mais nous savons pas si elle arrivera à destination avec la fermeture des frontières, nous n’avons pas toutes les infos » indique Philippe Genoulaz.

Alors pour le bien de la nation, surtout celui des personnels soignants, que Les Chemises Gauthier et Gerbe apportent leur contribution à l’effort national, ce ne serait pas un luxe.

Jean Bernard

6 commentaires :

  1. les professeurs disent: inutile de mettre un masque si l’ont n’ est pas malade, de plus , si quelqu’un éternue sur vous, visage, mains ou autre , le masque sert à rien! dans ce cas , la population, qui peut avoir le plus de contaminés ( en dehors des soignants qui contacteraient ce virus) pourquoi n’est elle pas aussi dans ceux qui devraient avoir des masques????? que dire de ces vendeurs à la sauvette en pleine rue parisienne qui vendent des stocks de masques à 1€ pièce!( voir video sur le net)

    • L’ennui, c’est que les « experts » sont loin d’avoir une position identique.

      Pire ou tant mieux, ils changent d’avis :
      « …. plusieurs travaux démontrent aujourd’hui que la contagiosité des cas asymptomatiques a été largement sous-estimée. Au vu du nombre total de malades et de la vitesse de propagation du virus, les modélisations laissent penser que plus d’une contamination sur deux serait en fait due à des personnes qui ne présentent pas ou peu de symptômes….

      La généralisation des masques est donc une hypothèse de plus en plus plébiscitée par certains médecins. «C’est totalement opposé à ce que je pouvais dire il y a trois semaines, mais ces études me font militer pour la généralisation du port du masque, ou au moins dans les transports en commun», raconte par exemple le Dr Jérôme Marty, président du syndicat Union française pour une médecine libre (UFML)

      Les professeurs disent: inutile de mettre un masque si l’on n’ est pas malade ? Alors, en toute logique, pourquoi les soignants, commerçants, etc non malades devraient en porter ? Il y a un problème !

      A qui se fier ?

    • et le 04 avril, l’état annonce qu’il faudrait que toute la population porte un masque !! et oui, les dires de nos gouvernants changent, mais pas de problème ! de toutes façons, aujourd’hui, les soignants ne les ont pas reçu, ils manquent de tout masque, blouse, gel, sur-blouse, et même respirateur !!! alors, ce n’est pas gagné !

  2. Système D ! Croisons les doigts pour que ça marche et gardons confiance en l’ingéniosité et la solidarité , pour peu qu’on nous laisse les exprimer ,
    penser, et réfléchir .

  3. Delouhans Laurence

    Bonjour je suis intéressé à fabriquer des masques depuis ma maison si vous me fournisser le tissu est le matériel qui est nessaire merci cordialement

  4. Bonjour
    Je me porte volontaire pour aller fabriquer des masques gratuitement chez GERBE à ST VALLIER.
    Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.