Compagnie Herse IV – Montceau vaut bien Paris

Entendre retentir les trois coups comme au théâtre « ce soir » est déjà signe qu’à la compagnie lyrique Herse IV, on se veut pointilleux et exigent sur le moindre détail. Les trois coups avant que le rideau ne s’écarte retient déjà le souffle du public venu assister à un spectacle dont il va se délecter avec un réel plaisir.

Deux représentations samedi soir et dimanche après-midi à l’Embarcadère à Montceau-les-Mines, ont dépoussiéré l’oeuvre de Jacques Offenbach, La vie Parisenne, un opéra bouffe créé au théâtre du Palais-Royal le 31 octobre 1866. Avec une mise en scène de Julien Lamour, une direction d’orchestre par Daniel Ribolet et une scénographie de Julian Lemousy, La vie Parisienne prend une nouvelle dimension et porte l’art lyrique là où il devrait se trouver, c’est-à-dire ouvert sur un monde cosmopolite.

Ah Paris ! Ses dandys, le grand monde, la haute bourgeoisie, l’amour, tous les clichés sont présents dans cet opéra bouffe. Ils sont les témoins d’un passé. Herse VI les présente d’une gaîté montcellienne pas très éloigné du théâtre de la Gaîté Montparnasse. Montceau vaut bien Paris.

J.B.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *