Ciry-le-Noble – Bon vent à Marie-Claire Schussler

Les dés sont jetés. Depuis vendredi matin, le nouveau commerce de proximité à Ciry-le-Noble dont tout le monde rêvait dans la commune, a ouvert ses portes.

Un premier jour particulier où comme à la naissance d’un enfant, les félicitations pleuvent. « C’est génial », « C’est super », « Bravo », en veux-tu en voilà.

Evidemment, tout le mérite revient à Marie-Claire Schussler qui a pris en main le projet, a investi dans le matériel avec ses fonds propres mais aussi à l’ancienne municipalité et madame le maire _ qui ne l’est plus _ Renée Saunier, qui ont impulsé l’idée et financé la métamorphose de l’ancien bar-tabac.

Ce vendredi a donc été un jour de fête au village et qui dit fête dit forte affluence. Le bar l’Essentiel et l’épicerie Proxi ont été baptisés aux sons des verres qui trinquent et des notes de musique avec les incontournables Anges sans elle, plus communément appelés les Delph’s Angels.

L’essentiel dans pareil cas, est de soutenir les initiatives dès le premier jour et les jours d’après, surtout. Aux habitants de Ciry et des alentours de s’approprier les lieux, de le faire vivre.

Assurément, il n’y a aucun doute là dessus. Et Marie-Claire y veille.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Les vents ne feront rien à l’affaire. La gestion financière est primordiale. J’espère juste qu’ils ont bien négocié avec les banques leur financement de départ (à des taux qui sont ridiculement bas en ce moment) car il est très cher par la suite d’obtenir des crédits pour assumer les dépenses courantes d’exploitation.
    La réussite des petits indépendants passe aussi par leur réactivité face à de nouvelles normes (parfois absurdes).
    Quand le journaliste (jean-Bernard) invite les habitants de Ciry à faire vivre le lieu, je n’y crois absolument pas. Outre le fait qu’en 1/2 siècle la population de Ciry a perdu plus d’un millier d’habitants, la fracture sociale dont parlait Mr Chirac pour mieux se faire élire c’est aggravée au fil des ans. Quand tu es sans le sou, tu vas au moins cher quitte à bouffer de la merde. Perso, je n’ai pas d’éléments qui me permettent de dire qui vit et travaille à Ciry mais j’imagine que cela concerne moins d’un tiers de la population. Si j’étais maire de cette ville, je ferais un état des lieux… C’est facile.
    Par ailleurs, je ne voudrais pas paraître pessimiste car j’ai été indépendant pendant 26 ans et pour moi, ce statut est génial quand on considère qu’il y a plus de mérite à servir qu’à être servi (ce que je répétais à mes salariés à longueur de temps). Être servi ne nécessite que des €. Servir c’est prendre soin de l’autre. La preuve :que j’étais heureux de ma condition : Je n’ai pris (à regret) ma retraite à 65 ans.
    Moi, ce que je leur souhaite c’est motivation, courage, imagination, lucidité car les vents seront contraires n’en doutons pas.
    Leur réussite n »en sera que plus belle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *