Canal du Centre – Monsieur poisson: « Liliane fais les valises ! »

Une pollution ? Non, une naturelle coloration. En effet, quand vous longez le canal du Centre du côté de Saint-Vallier, cela n’a échappé à personne, l’eau, par endroits, du moins en surface, est verte.

Un phénomène naturelle, explique-t-on à l’office national de l’eau et des milieux aquatiques. C’est une algue qui se développe quand l’eau se réchauffe fortement, elle est alors riche en nutriments (nitrate, phosphate…). Ceux qui oublient d’entretenir correctement leur piscine en connaissent les désagréments.

Le risque de prolifération de cette algue dans le canal du Centre ? « Il existe un risque de mortalité des poissons » précise-t-on à l’office national de l’eau. Il faudrait cependant que toute la surface de l’eau ne puisse plus respirer, que les poissons manquent d’oxygène, on en est encore loin.

Alors un petit conseil aux poissons, il est peut-être temps de changer d’air et prendre quelques jours de vacances et naviguer vers des eaux plus fraîches. Liliane, fais les valises !

Par ailleurs, il existe plusieurs variétés d’algues. Toujours sur le canal du Centre mais du côté de Digoin, la surface de l’eau, sur certaines portions, est blanche parce que l’algue est blanche. Logique !

Jean Bernard

4 commentaires

  1. A quelle était verte ma campagne! et maintenant mon canal aussi!

  2. Ce phénomène ce nomme
    l heutrophisation, tant Qu il ne pleuvra pas çà risque d empiré, soit par le fait qu’elle coupera la luminosité pour les poissons qui risque de végèter et ne plus ce nourrir, soit que ces algues coule et vont engendrer des bacteries cyanophycee, qui vont à coup sûr tuer la plupart des poissons

  3. ca peut être très dangereux au contraire : par cette forte chaleur moins d’02 et les algues la nuit en pompe

  4. La prolifération de ces algues dans ce bief là n’est pas nouvelle ; tous les ans, elle revient en période de sécheresse, pourquoi ?
    Pourquoi un excès de nitrates et de phosphates ? justement dans ce bief ?
    N’y a t-il pas un lien avec le lagunage du pont des Vernes dont les effluents se déversent dans le canal ?
    Celui-ci est-il adapté à la quantité d’habitations de ce quartier ?
    Aurait-on vu trop petit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *