Bonne nouvelle – Le Mecateam va accueillir un centre de test et d’homologation unique en France

C’est un sacrée bonne nouvelle qui a été annoncée en premier lieu par Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne -Franche-Comté avant que Frédéric Debleds, directeur général du Mecateam, n’en donne les détails.

Une annonce faite à l’occasion du 5e Mecateameetings qui se tient depuis ce mercredi sur la plateforme du Mecateamcluster à Montceau-les-Mines, « le » salon dédié aux chantiers ferroviaires et rassemble plus de 700 participants.

En janvier 2023, sur cette plateforme qui longe le canal du Centre avec pour témoin le lavoir des Chavannes qui gît comme une âme en peine, après sept mois de travaux, viendra s’ajouter un bâtiment de 500 m2.

Cette nouvelle implantation aura deux fonctions et non des moindres. Comme l’Europe va instaurer de nouvelles normes, ici, à Montceau-les-Mines seront homologuées les nouveaux engins de maintenance _ rail et route _ , ils passeront des tests comme un nouveau modèle automobile. Premier élément.

Le second, tout aussi important concerne le contrôle technique des machines qui sera obligatoire tous les cinq ans comme pour un contrôle technique automobile.

Un investissement de 3.5 M €

Le Mecateam anticipe et sera l’unique lieu en France pour réaliser ces homologations, alors que l’Allemagne est déjà sur les rails dans ce domaine.

L’investissement est de l’ordre de 3.5 M €  et Marie-Guite Dufay a indiqué que « la Région allait participer à hauteur de 600 000 € ». D’autres partenaires, notamment la Banque des Territoires qui est déjà aux côtés du Mecateam, ne tarderont pas à apporter leur soutien financier.

« Il n’y avait rien en France et ce sera à Montceau-les-Mines » se réjouissaient Didier Stainmesse, président de Mecateamcluster et Frédéric Debleds.

Dix ans en arrière, peu et même très peu de personnes auraient imaginé que cette friche industrielle où « s’entassaient de vieux wagons miniers rouillés » aime à rappeler Jean-Claude Lagrange, président de la SEMCIB qui assure les plans de financement, deviendrait une infrastructure ferroviaire unique en France avec une renommée internationale.

Marie-Guite Dufay, déjà heureuse d’annoncer le soutien financier de la Région, a fait part de son bonheur d’être ici, à cette 5e édition du Mecateameetings. « C’est salon est franchement classe, c’est de standing, the place to be ». Impressionnée la présidente.

Ce fut, une belle, une très belle journée pour les responsables du Mecateam, la ville de Montceau et la CUCM qui a cru à ce projet dès le départ. « La chance sourit aux audacieux et à ceux qui ont une volonté farouche » indiquait David Marti.

Au soleil couchant, des centaines de sourires illuminaient les visages. Le Mecateam venait de frapper un grand coup.

Jean Bernard

2 commentaires

  1. Le grand oublié de cette histoire sans quoi tout ceci n’existerait pas?
    Il y en a un et personne ne lui rend hommage?
    je vais le faire à votre place, n’en déplaise à tous ces politiques Femmes ou Hommes.
    Merci Monsieur Didier Mathus pour avoir mis dans le berceau de notre commune, ce beau fleuron de l’industrie Française et internationale.
    Si certains non pas de mémoire je vous prête la mienne.

  2. Je confirme : Didier Stainmesse, Didier Mathus et Jean Claude Lagrange . 3 visionnaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *