Blanzy – Une lumière pour sortir du tunnel

Les années passent, le souvenir demeure intact même 22 ans après les faits, 22 ans après la mort de Christelle Blétry dans d’horribles circonstances.

Ce vendredi 28 décembre 2018, devant la stèle en mémoire aux victimes d’agression criminelle de l’association Christelle, parents, amis et sympathisants sont silencieux. Le square du 8 mai, le parc municipal, traîne lui aussi toute sa tristesse. Peu à peu le jour disparaît et comme pour renaître, refaire vivre ces victimes, ne pas les oublier, des bougies sont déposées devant la stèle. « Une lumière, celle de la vie » rappelle Bernard Hommey, le président de l’association. « Une lumière pour les familles qui sont encore dans la peine car nous avons encore neuf dossiers qui ne sont pas solutionnés. Une lumière pour sortir du tunnel » ajoute-t-il.

Myriam, la soeur de Christelle, accompagnée de sa fille, ne cache pas sa détresse. « Si je pouvais faire un voeu en soufflant cette bougie, c’est pour te revoir 22 ans après, voir ma fille danser auprès de toi. L’amour que j’ai pour toi est éternel. Cette bougie est là pour dire que nous t’aimons très fort ».

Elle pense à sa soeur, aux autres également, « ceux qui nous ont quittés brutalement. Ces bougies sont une pensée au ciel, aux étoiles qui brillent ».

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *