Blanzy – « Route barrée », « pont fermé » malgré la signalisation, des automobilistes tentent leur chance. Raté !

Dire que c’est le bazar serait exagéré. Dire que les automobilistes n’ont pas forcément une bonne vue serait plus juste. Toujours est-il que depuis le début des travaux au passage à niveau route de Mâcon à Blanzy, les habitants de la rue des Grands Champs n’ont jamais vu autant de voitures et fourgons emprunter cette voie.

Pourtant, à bien y regarder, ils devraient pas s’y aventurer.

En effet, déjà devant le pont sur le canal, des plots interdisent le passage en remontant en direction du passage à niveau. Il est néanmoins possible de passer, ne serait-ce que pour permettre aux riverains du quartier de rentrer chez eux. Mais que voulez-vous, c’est plus fort que tout, des automobilistes qui veulent éviter de prendre la déviation par Montceau-les-Mines en longeant le canal du Centre _ ce qui représente, il est vrai un très grand détour _ , pensent contourner le problème en se faufilant par la rue des Grands Champs puisqu’un panneau indique « déviation ».

Sauf que sur ce panneau, un pictogramme indique que cette déviation est réservée aux piétons et non aux automobilistes. Mais l’oeil ne voit que le mot déviation et ignore le « petit bonhomme ». Malgré le message « route barrée à 200 mètres », les véhicules s’engouffrent dans la rue même si quelques mètres plus loin encore, un autre panneau stipule que le pont de la voie ferrée est fermé.

Une fois devant le pont, l’automobiliste est coincé. Il n’a plus qu’une seule solution, enclencher la marche arrière et revenir sur ses pas. Seuls les piétons peuvent passer sous la voie ferrée.

Les travaux qui ont débuté le 15 février, doivent s’achever le 19 février. A moins de mettre en place une signalisation plus efficace, avec un « petit bonhomme » plus visible, la rue des Grands Champs va encore accueillir sa flopée de véhicules qui feront invariablement demi-tour. Et encore, il n’est pas évident que cela suffise. Il y a aura toujours un automobiliste plus malin.

S’il y en a qu’un…

Jean Bernard

13 commentaires :

  1. nous subissons cela depuis de nombreux mois rue de la prise d’eau! voitures , poids lourds , semi- remorques qui s’engagent malgré les panneaux, voire les enlèves , pour faire ensuite des marches arrières hasardeuses!! et pas 1 seul pv

  2. Quand c’est qu’ ils vont interdir aux camions de passer route de Macôn c’est l’enfer quand la Mairie?

  3. Désoler le petit bonhomme sur le panneau quand on est en voiture on le voit par il pouvait très bien y laisser ouvrir le temps des travaux au niveau du petit pont , faut faire sauter les barrières méthode radicale.
    Se faire chier à prendre le long du canal du grand n’importe quoi, on amène la facture de gasoil à la Mairie .

  4. Mon cher Jean Bernard, pardonnez moi de vous contredire mais dire que c’est le bazar n’est pas exagéré. J’admets que certains automobilistes n’en font qu’à leur tête et que c’est préjudiciable. Ce n’est pas mon cas et pourtant…
    Ce matin, je devais emmener ma fille au TGV départ 9H16 à la gare d’Ecuisses . Elle devait prendre un avion pour un emploi potentiel en Afrique. J’arrive depuis Gourdon et au niveau du lac du Plessis, je vois route barrée à X (je ne me souviens pas) mètres. Je continue donc. J’arrive au rond point suivant et là nouvelle info. J’apprends que le passage à niveau de Blanzy est fermé. Je suis néanmoins la pancarte déviation qui m’amène aux Rompois et là oh surprise ! Impossible d’aller tout droit pancarte « route barrée »+ pancarte « déviation » vers la gauche. Première sortie possible de nouveau déviation vers la gauche ??? Je me retrouve donc renvoyé sur la route d’où je venais en direction du Plessis. J’y arrive et OUF ! Je constate que la pancarte déviation me permet de revenir sur mes pas. Sinon, on se retrouvait dans la situation du sketch du rond point de Raymond Devos (les anciens apprécieront). Comme je connais la région, je tourne à gauche direction Marigny. J’ai perdu 1/4 d’heure. Mais comme je suis de la vieille école et que j’ai prévu les imprévus, j’arrive quand même 1/4 d’heure à l’avance. Tout va bien qui finit bien ! Je vous ai décrit la situation à l’instant T, c’est à dire ce matin vers 8H30. Les pancartes ont elles été changées par des automobilistes ? C’est peu probable. Il est difficile d’inverser une pancarte vu qu’on la lirait à l’envers. Ce que je crois, c’est que les itinéraires de déviation sont imaginés par des gens qui décident sur plan car ne connaissant pas la région.
    En tout état de cause, les itinéraires de déviation devraient (y compris au plan National), selon moi, distinguer les véhicules poids lourds de ceux des véhicules légers. Mais c’est sans doute trop demander à des services publics exsangues faute de personnel.

  5. Je relis mon commentaire et je m’aperçois que j’ai fait une erreur. Quand j’arrive au rond point où on m’informe que le passage à niveau est fermé, il n’y a aucune pancarte déviation. Il y aurait du en avoir une à gauche me permettant de rejoindre Casino. Donc effectivement, c’était le « bazar » mais pas que de la faute des usagers. Comment aurais-je pu deviner ?

  6. Vous avez voulu votre maire
    Ne vous plaignez pas

  7. Messieurs,
    Se plaindre en mairie….? croyez vous qu’une municipalité à son mot à dire sur des travaux SNCF ? Et puis ces travaux, s’est pour pouvoir circuler en train en toute sécurité non ? Quand à emprunter la levée du canal, je vous assure qu’à petite vitesse c’est très agréable (hérons, canards, pêcheurs…). allez, Salut les pas contents !

  8. Bonjour à tous,

    Je tiens à informer les lecteurs que la mairie n’a rien à voir avec les travaux du passage à niveau, pas plus qu’avec la signalisation ou les itinéraires de déviation.
    Tout ceci est géré par la SNCF.

    En passant : je suppose que les gens qui se plaignent des travaux sont les mêmes qui se plaignaient du passage à niveau défoncé. 😉

    Bien à vous,
    MicMont

  9. Deja JLB ce que devait faire votre fille on s’en fiche un peu voyez vous… le problème n’étant pas la . Bref vous n’êtes jamais content quand pas de travaux de fait vous en réclamez et quand il y en a il n’en faudrait pas !!!! Vive les gaulois les français ne changeront donc jamais

    • 1° Pour ce qui est de l’exemple vécu, l’emploi des jeunes est important et je veux juste souligner le fait que les retards chroniques des moyens de transports sont parfois très préjudiciables.
      2° A quel moment vois tu que je remets en cause le bien fondé des travaux ?
      De plus, je ne me plains même pas de ce contretemps que j’ai anticipé. Je le prends même avec humour.
      Je maintiens juste que les services publics ne peuvent plus faire leur boulot faute de moyens tant matériels qu’humains…
      Bonne journée !

  10. faut leur mettre un pv

    • Un PV pourquoi faire ce n’est tout de même pas de notre faute si la déviation est mal faite est en plus elle est trompeuse. Il y a assez de PV comme cela pour des absurdités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.