Blanzy – Nuit des musées dans un boyau de mine

Le musée de la mine c’est le must pour les touristes, l’équipe se plaint du manque de fréquentation des habitants du Bassin minier.

La saison 2018 s’annonce bien avec beaucoup de visites extérieures comme les amoureux des 403 et 203 qui lors d’un rallye ont fait escale au Musée, des polonais, des allemands, des clubs de loisirs, beaucoup de collèges d’autres départements, (71, 42, 69), des primaires d’autres communes (Toulon, St Vincent de Bragny, etc.).

Pour la nuit de musées c’était gratuit dis donc, du coup il y a eu des groupes pour venir explorer la mine. On avait mis les petits casques à lampe dans les gros wagons et hop départ pour une exploration, qui, même à la vingtième fois, reste palpitante de par le décor, l’historique mais aussi la qualité des guides, anciens mineurs.

Les petits adorent et les grands ne sont pas en reste. Une superbe visite.

Pierre et Marie sont étonnés, ils ne pensaient pas que c’était aussi intéressant et aussi réaliste. Ils sont en vacances et ont profité de l’opportunité de la nuit des musées. Les chevaux ? Ça les interpelle les chevaux qui restaient dans le fond, et les draisines « fallait pédaler à 1000 mètre de profondeur ? »

Une visite qui pour l’antépénultième a commencé à la lumière déclinante du jour et s’est terminée avec l’allumage des réverbères. D’ailleurs comme le dit Emmanuelle, la fée de la mine, « les derniers oiseaux de nuit sont arrivés tard, nous finirons un peu plus tard que prévu, à 23h00 2 groupes sont encore dans les galeries. »

En tout il y eu 5 groupes soit au total 69 participants.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *