Blanzy – Mine de lire a vraiment bonne mine

Voilà une association qui mine de rien a plutôt bonne mine. Il est des nôtres, il a lu son livre comme les autres… A Mine de lire, si le lecture est l’une des activités préférées des membres de l’association, ils ont au moins également une idée par page. Car l’année prochaine, pas de salon du livre à l’horizon, le prochain est prévu en 2020. Donc, dans un premier temps, à l’assemblée générale, on évoque avec une mine réjouie, l’édition 2018. Trois cent cinquante visiteurs, un peu moins qu’au premier, certes, mais « de la qualité et davantage de ventes d’ouvrages » signale le président Yves Jacob.

« Ce salon du livre est la figure de proue de l’association, mais il n’y a pas que cela. Mine de lire tisse aussi des liens humains » argumente le maire Hervé Mazurek.

Et les idées ? Pour cette fin d’année, Mine de lire participera _ comme d’habitude _ au téléthon (vente de livres le 7 décembre de 10h à 17h) avant de basculer en 2019. Il est donc prévu, probablement le 6 mars en collaboration avec Lire c’est partir, de faire aussi bien qu’en 2017 avec 3339 livres à 0.80 € vendus principalement aux écoles. Une aubaine.

Le 8 juin verra le quai du canal se transformer en librairie à ciel ouvert avec des bouquinistes. Il est prévu également d’installer des boîtes à livres avec la complicité du Lions club, d’organiser une soirée sur la tolérance (second semestre) et, surtout, sans doute au mois de mai, une manifestation sur « Les femmes de mineurs ». Vaste sujet qui a valu un vaste échange entre membres de l’association. « Une idée à creuser pour mettre les femmes à l’honneur » rappelle Yves Jacob.

2019, une mine de projets.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *