Blanzy – Leurs altesses royales, Marlène et Léo

Marlène et Léo avec le numéro 4, ils sont le couple princier de Blanzy.

Il était une fois dans un village du bassin minier, un grand bal où les sujets de sa majesté, le Roi, festoyaient. Longtemps que gentes dames, nobles seigneurs damoiselles et damoiseaux n’avaient fait bombance.

Sieur du comité des fêtes, Pascal  Beugras et sa troupe  donnaient réjouissances au palais de l’EVA pour l’adoubement du couple princier avec permission, cette fois-ci, de dépasser minuit et de rentrer chacun dans son carrosse avec sans verre à la main.

En cette soirée à faire ripaille, de preux chevaliers conduisirent leurs dulcinées vers l’autel dans un cortège coloré au milieu  des seigneurs du royaume de Blanzy.

Les couples princiers, Elodie (35 ans enseignante à Montceau) et Alphonse (34 ans, ingénieur dans le froid, Montceau); Justine (18 ans, étudiante de Blanzy) et Eric (36 ans, technicien chauffagiste de Montceau); Juliette (18 ans, étudiante à Besançon, de Blanzy) et Pierre (19 ans, étudiant en événementiel; de Blanzy); Marlène (26 ans, magasinière alimentaire au lycée Parriat) et Léo (24 ans, technicien automobile de Charmoy), toutes et tous prêtèrent allégeance au Roi et promirent de représenter dignement le royaume de Blanzy au-delà des contrées et faire bonnes figures en toutes circonstances.

Adouber le couple princier, une tâche ô combien exaltante pour les seigneurs réunis autour du Roi (leurs voix comptaient double) et tellement excitante pour la seigneurie qui, de breuvage gouleyant, se rafraîchissait le gosier.

La nuit, les armures tombèrent pour laisser paraître l’âme amusée des couples délurés.

Désigner le couple princier demanda moult efforts et concentration. Sans tambour ni trompette mais au son d’une machine que chacun aima que tous se mirent à chanter les louanges

 » Viens danser,
Sous les sunlights des tropiques
L’amour se raconte en musique
On a toute la nuit pour s’aimer
En attendant viens danser (…) »,

Marlène et Léo furent honorés. Ils sont le couple princier du royaume de Blanzy.

Oyez, oyez, ainsi en a décidé l’assemblée. Longue vie à la princesse Marlène et au prince Léo.

Jean Bernard

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.