Blanzy – Le coucou du maire au conseil municipal

Il est chez lui, bien au chaud, certes mais avec une double fracture tibia-péroné quand le 5 décembre, le maire de Blanzy a été renversé par une voiture, rue de la République pratiquement devant la mairie.

Ce jeudi soir, se tient justement le conseil municipal de Blanzy, le dernier de l’année. Il est présidé par Isabelle Demange, première adjointe en l’absence d’Hervé Mazurek. Ce dernier a souhaité faire un petit coucou à son équipe en visio, allongé sur son lit médicalisé mais visiblement en bonne forme.

« Je ne suis pas Iron man » attaque-t-il avec humour. « Il n’y a qu’à la télé où il peut arrêter une voiture avec les mains. J’ai essayé, ça ne fonctionne pas ».

Hervé Mazurek le reconnaît, « j’ai eu de la chance mais il y a de la casse. Mais je suis toujours là et chaque jour, ma convalescence va de mieux en mieux », raconte-t-il aux conseillers municipaux et à David Marti, président de la CUCM venu présenter le rapport de la communauté 2020.

Le maire de Blanzy va revoir le chirurgien le 24 décembre et devra patienter encore un bon bout de temps avant de sillonner les rues de la commune au volant de sa nouvelle 500 électrique. Même de chez lui, il est au courant de l’activité municipale et se félicite du succès des chèques-cadeaux. « 2310 ont été vendus ce qui représente plus de 40 000 € qui vont revenir chez les commerçants blanzynois ».

Hervé Mazurek va bien. C’est l’essentiel.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.