•  

Blanzy – Des voeux optimistes : alors monsieur le maire, c’est quand qu’on trinque ?

Pas de cérémonie de voeux à l’EVA cette année mais un texte du maire Hervé Mazurek à lire ci-dessous. Les paroles s’envolent, les écrits restent.

C’est donc une cérémonie des vœux très particulière que celle de cette année 2021…. Une cérémonie totalement virtuelle et uniquement par texte. Il y a un an quasiment jour pour jour nous nous retrouvions à l’Espace de Vie et d’Animation pour « fêter » ce nouvel an, dans une ambiance sympathique et agréable…Et je me souviens très bien de ce que je vous ai dit ce soir là … il y a un an , il y a un siècle, il y a une éternité…Rassurez vous je ne vais pas me lancer dans une parodie ou une imitation de JOE DASSIN même si les conditions climatiques de ces dernières années nous apporte plus souvent qu’à l’accoutumée un été indien….et ce n’est pas sans poser d’autres difficultés notamment à nos agriculteurs.

Cette année 2020 s’en est donc allée…. Mais ses stigmates sont toujours présents. Qui aurait pu prédire 12 mois en arrière que nous en serions là en janvier 2021….personne, même si les informations provenant de Chine commençaient à être inquiétantes…

Le début d’année 2020 s’est déroulé quasi normalement avec les élections municipales, une campagne active même si une seule liste était en présence, avec des échanges et des débats constructifs au cours de la vingtaine de réunions réalisées….

Puis est arrivée la date du 13 mars…. Avec les annonces drastiques le confinement, et l’absolue nécessité d’une réorganisation totale des services municipaux, avec un maître mot « l’adaptabilité ». Chaque jour remettre notre ouvrage sur le métier, chaque jour s’adapter aux nouvelles consignes, chaque jour préparer le lendemain en corrigeant les erreurs de la veille, chaque jour bâtir une stratégie d’interventions en se basant uniquement sur des incertitudes.

Je tiens à remercier tout le personnel municipal qui durant toute cette crise sanitaire, s’est adapté à ces différentes contraintes, aux changements de dernière minute, a accepté de voir évoluer ses missions, de changer de service en ayant à l’esprit le bien être général et le collectif.

Au plus fort de la crise, notre attention a été portée sur l’accueil des enfants des personnels soignants en lien avec l’Education Nationale, et sur une vigilance accrue et renforcée auprès de nos anciens de la Résidence Jean Rostand, en résolvant l’équation suivante : éviter la propagation du virus et maintenir des liens de vie pour les résidents. Nous avons aussi pris des nouvelles régulières des personnes isolées, et nous avons essayé d’assurer une aide logistique pour l’enseignement à distance. Une vraie solidarité s’est organisée entre les élus, les associations, les commerçants locaux, les membres du conseil d’administration du CCAS… qu’ils en soient tous remerciés infiniment.

Ensuite, il a fallu organiser le retour des élèves à l’école, tout ceci s’est effectué en concertation avec l’inspection de l’Education Nationale et les enseignants des différents groupes scolaires. Cette concertation , ce contact très régulier, en informant les parents d’élèves, a permis un retour en classe serein malgré un protocole sanitaire important :plusieurs sites pour la garderie périscolaire, des désinfections de locaux lors de la pause méridienne, restauration scolaire sur 2 lieux différents..

Ainsi le temps s’est écoulé, plus ou moins sereinement, l’été est arrivé avec quelques activités, le marché solidaire aux Mirauds, l’ouverture du centre de loisirs sur plusieurs sites pour permettre à tous les enfants de passer des vraies vacances. Les associations ont pu reprendre leurs activités, et je tenais à les remercier pour leur sens des responsabilités avec toujours en tête la sécurité de leurs licenciés.

L’automne a marqué un retour de contraintes plus marquées avec la mise en place d’un couvre feu et de nouvelles restrictions. Il a fallu, à notre niveau, s’adapter à nouveau, faire preuve d’inventivité, de créativité voire d’ingéniosité.

On se doit, à ce moment, d’avoir une pensée pour toutes les personnes parties trop tôt, et pour les familles qui ont été touchées par cette maladie. On le sait, il y a eu un avant , il y aura un après qui sera évidemment différent. Durant cette période, même si la COVID a occupé nos esprits au jour le jour, et même si beaucoup de nos actions ont été dirigées en fonction de cette maladie, nous n’avons pas fait que ça….

D’abord le nouveau conseil municipal a été installé, plusieurs mois après son élection, et je remercie les élus de la mandature précédente pour le travail effectué au cours des 6 ans passés, et je leur suis gré d’avoir fait du « rab » pour assurer la transition pendant quelques mois supplémentaires. Les nouveaux élus se sont aussitôt mis au travail avec le vote du budget dans la foulée.

Les travaux de l’ancien restaurant René Picard se sont terminés, et ce dernier est devenu l’espace COLETTE qui accueille l’Office Française de la Biodiversité, le studio de danse de Marina AUPECLE, et l’association Christelle. Le déménagement du gymnase Jean ZAY a été fait. Avec l’aide de communes voisines, et avec une optimisation de nos équipements, chaque association a pu retrouver des créneaux pour pratiquer son sport.

Il ne serait pas judicieux de faire une liste des différentes actions réalisées, l’objectif n’est pas de tomber dans l’autosatisfaction, ce n’est pas le genre de la maison, cependant je tenais à mettre en lumière 2 actions que la commune a mises en place récemment :

  • La fourniture de 2 masques par jour pour les élèves de plus de 6 ans scolarisés dans une école de Blanzy jusqu’aux vacances de février.

  • L’opération chèques – cadeaux de Noel, qui a permis de vendre 1500 chèques, c’est 60000 euros qui seront dépensés dans les commerces blanzynois. C’est notre action de terrain pour participer au plan de relance en soutenant le commerce local. Merci au comité de Jumelage Blanzy – Hetten pour son aide logistique et merci à la CUCM et à la région Bourgogne Franche Comté qui ont répondu à nos sollicitations pour participer à la même hauteur que la ville, au financement de cette action.

Mais, après ce rapide bilan non exhaustif de l’année écoulée, il convient de se projeter vers l’avenir, et souhaiter que l’année à venir soit meilleure que celle qui vient de s’écouler, souhaitons que 2021 nous fasse oublier les tourments de 2020, nous avons envie, nous avons besoin de revivre des vrais moments de convivialité, des moments de partage, des moments d’émotion. Il faut que l’on soit plein d’espoir, d’optimisme pour les 365 jours à venir. En vous disant, ces quelques mots je pense à la chanson «Désespérément optimiste » de Mister MAT, dont je vous laisse découvrir quelques paroles

Désespérément optimiste, à contre courant
Contre l’avis des spécialistes, faiseurs de sale temps
Désespérément optimiste, pour ces foules de gens
Pour le plus petit des lampistes, je me compte dedans

Désespérément optimiste, est-ce grave, vraiment
De croire que le bonheur existe ici et maintenant
Désespérément optimiste, à me faire enfermer
Désespérément optimiste, à trouver la clé

Suis-je le dernier sur la liste, un vieux mohican
Désespérément optimiste, rêveur d’océans
Si le sourire est parfois triste, le regard tombant
Je reste toujours optimiste, désespérément

 

Alors oui on le sait la situation reste difficile sur le plan sanitaire, et nous devons rester vigilants face au danger qui est toujours présent. Nous devons apporter une attention maximale aux gestes barrière. Il est aussi à souhaiter que le plan de vaccination trouve son rythme de croisière, ce qui sera à même de faire reculer la maladie, nous avons besoin de sentir que le bout du tunnel peut être aperçu prochainement, même si ce sera dur et que tout le monde doit faire preuve de responsabilité, c’est aussi à ce prix qu’on retrouvera une vie plus sereine et plus normale.

Il est vrai également que de grandes interrogations pèsent sur le monde économique, et que les difficultés vont arriver aussi dans ce domaine, les annonces mercredi du groupe Michelin ont de quoi nous alerter.

Au niveau communal, nous continuerons à investir notamment dans la rénovation des bâtiments municipaux , la rénovation du gymnase Jean Zay en est l’exemple typique : une rénovation qui alliera esthétisme, accessibilité, respect de l’environnement et économie d’énergie. Les travaux continuent , et fin 2021 c’est un gymnase flambant neuf que trouveront les sportifs, lycéens et écoliers de Blanzy.

Les travaux continueront également sur la coopérative agricole pour que bientôt ce bâtiment devienne le centre technique, ce projet a pris du retard car des choix stratégiques et des opportunités nous ont conduits à d’abord rénover l’ancien restaurant Picard.

Avec la CUCM, une étude sera lancée cette année pour les réaménagements de notre centre bourg, rénovation qui devra prendre en compte la mobilité douce, le stationnement et la sécurité routière, ceci sera lié avec la rénovation de l’église et également la démolition du bâtiment à l’angle de la rue Joseph Lambert et Félix Clerc.

Nous avons un beau projet participatif pour l’étang des Mirauds, dès cette année des travaux d’entretien conséquents seront réalisés en ce lieu symbolique de la commune.

En ce qui concerne la RCEA, l’échangeur de la Fiole devrait être opérationnel à l’automne 2021, il sera temps ensuite de se préparer aux travaux qui concernant le traversée de Blanzy au niveau du centre bourg. Les travaux vont nous impacter, mais leur fin positionnera Blanzy différemment et lui donnera une place plus centrale, et plus accessible sur le territoire communautaire.

Des investissements privés sont aussi prévus au cours de 2021 :

  • Construction d’une station de lavage route de Macon.

  • Construction d’un local pour accueillir des professionnels de santé rue du 11 novembre sur un terrain communal.

  • Différents locaux de la rue Joseph Lambert ont trouvé acquéreurs au centre bourg et leur rénovation apportera une plus value qualitative sur l’immobilier du centre bourg.

Un de nos souhaits les plus chers pour cette année 2021 c’est aussi de retrouver des vrais beaux moments de vie avec de beaux spectacles à partager à l’Espace de Vie et d’Animation, ainsi de nombreux anniversaires symboliques sont prévus dans les prochains mois : les 30 ans de la compagnie Carnaval, les 35 ans de l’Eventail, les 30 ans de Ginette pour la tournée de Têtes Raides , et puis il y a aussi un anniversaire symbolique qui me concerne à titre personnel mais je ne m’étendrai pas sur ce sujet.

Il est temps de conclure mon propos et de vous dire, qu’en 2021 comme en 2020, avec l’équipe municipale nous saurons être présents à vos côtés dans les moments difficiles, mais aussi, car nous en aurons, dans les moments plus agréables. Ce sera toujours l’intérêt général qui guidera nos actions, et ces actions au service de la collectivité, de la ville et de ses habitants nous les mènerons avec sincérité, honnêteté et humilité.

Et, ceci ne nous empêche pas d’avoir une véritable ambition pour Blanzy. Rien ne sera simple mais le courage ne nous manque pas, nous espérons des jours meilleurs et nous sommes persuadés qu’ils arriveront prochainement.

Alors je vous souhaite, à tous, une année 2021 plus sereine, moins tourmentée que la précédente, une année qui vous évitera des soucis de santé, une année où on retrouve une certaine normalité dans nos vies, une année où l’art et la culture retrouvent leur place essentielle dans nos vies. J’espère que cette année vous apportera de nombreuses satisfactions et de nombreux petits bonheurs du quotidien à vivre et à partager avec celles et ceux qui vous sont chers. Et puis comme m’a dit dernièrement le maire de Sanvignes, on verra dans 12 mois si cette année a été bonne.

Un commentaire

  1. Monia aifaoui Meloul

    Une bonne nouvelle année pour Monsieur le maire de blanzy mes respects à vous très très gentil aussi bonne nouvelle année à tous les cadres de la mairie de blanzy surtout à Madame Evoz et Madame Carrey sont très très gentilles.je vous aime beaucoup beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *