•  

Blanzy – Conseil municipal : Bernard Chanliau et Christian Caton jettent l’éponge

Bernard Chanliau et Christian Caton.

La droite à Blanzy est dans un délabrement total. Après Sébastien Ratajczak, élu sur la liste d’Hervé Mazurek en 2014 et sa tentative en 2018 de relancer l’association « Banzy autrement » pour construire une véritable opposition au maire dans l’optique des élections municipales en 2020 _ qui a été un échec _, son jeu de la chaise vide au conseil municipal, c’est maintenant au tour des deux derniers piliers des Républicains de jeter l’éponge. Ils donnent leurs raisons (lire ci-dessous).

Les deux derniers conseils municipaux (en janvier et février) se feront sans la participation de Bernard Chanliau et Christian Caton. D’une manière ou d’une autre, l’un et l’autre n’avaient pas l’intention de batailler une fois de plus aux élections municipales en mars prochain. Ils viennent seulement d’anticiper leur retrait de la vie politique à Blanzy.

On se souvient également qu’au dernier conseil municipal du 18 décembre dernier, une réflexion de Bernard Chanliau provoqua une petite poussée de colère du maire.

Voici le courrier qu’ils ont adressé au maire, Hervé Mazurek. Ce dernier n’a pas souhaité faire de commentaire.

Jean Bernard



Monsieur le Maire

Comme suite aux derniers évènements où il apparaît encore que vous n’admettez pas de remarques sur la situation  actuelle et réelle de Blanzy ,  vérifiable  par tout un chacun ( depuis 2 commerces de coiffure ont également fermés !) , nous ne voyons pas la nécessité de continuer à n’être que des « faire valoir » pour étayer votre soi-disant «  politique participative » à notre égard, en nous conviant seulement à des pots payés par le contribuable ou collectes et distributions de la part du CCAS

Notre vocation , certes  très minoritaire au vu du système de répartition actuel,  est de participer aux différentes commissions où nous avons été élus  , mais là , un grand vide !  Outre les décisions prises par vous  , le reste est porté à notre connaissance aux CM ou l’apprenons par personnes  extérieures ! Nous admettons que la majorité de vos colistiers sont certainement dans notre cas !

Comment pouvez- vous faire croire que vous respectez l’opposition alors que toutes les propositions présentées sont systématiquement refusées. (cumul de fonctions, installations  et positions  de caméras de surveillance, budget participatif, répartition des économies) etc.

C’est pourquoi, à dater de ce jour, nous ne participerons plus à aucun conseil municipal,  aucune manifestation officielle ni convocations diverses

Recevez , monsieur le Maire , nos salutations distinguées

Signé :

Caton Christian – Chanliau Bernard

3 commentaires

  1. Habitant Blanzynois

    Peu de gens connaissent le vrai visage de ce maire qui se dit gentil et à l écoute de tous.
    C est en fait une tout autre histoire
    (…)
    Si la dernière DGS est partie il en est la cause.
    Son opposition jamais écouté et ses colistiers également.
    Je pourrais ici dire beaucoup de choses
    (…)

  2. Berthier-Maître Marie-Pierre

    Bonjour,

    Je n’ai pas l’habitude d’intervenir sur les réseaux sociaux notamment parce que ma fonction demande la plus grande réserve. Je me le permets cependant aujourd’hui vu que je découvre avec surprise qu’un « habitant blanzynois » se permet d’évoquer mon départ des services de la commune. Alors que les choses soient claires : je suis partie pour des raisons qui m’appartiennent. Je souhaite à tous les collègues qui œuvrent dans les collectivités d’avoir la chance de travailler avec un Maire comme Hervé Mazurek, sachant écouter avis et conseils de ses équipes pour prendre les décisions et responsabilités qui lui incombent. L’avoir accompagné pendant plus de 6 ans est une vraie fierté pour moi.

  3. Quel beau blabla pour éviter de se mettre des gens à dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *