Black Roses – La journée des filleuls, la tendre émotion du président

Il paraît rompu à toutes les épreuves, c’est l’homme fort de la troupe, le patron, le président des Black Roses. Et pourtant, il est humain. Un sentimental, un motard de coeur à l’image des Black Roses. Alors parfois, Sylvain Mormille craque.

Dimanche, à la salle Jean de la Fontaine à Montchanin, l’association organisait sa journée « barbecue » réservée aux filleuls, des jeunes filles et garçons malades ou handicapés pour qui les Black Roses récoltent des dons et financent l’achat de matériel pour eux. Un soutien moral également, aussi important voire davantage.

Un président donc comblé de voir autant de personnes présentes en ce jour toujours particulier en direction des filleuls. « Le partager avec nos élus, nos partenaires et bien évidemment avec tous les Black Roses, car sans eux, rien ne serait possible » souligne Sylvain Mormille avec déjà une pointe d’émotion dans la voix.

Un président, quand bien même est-il aux commandes, a besoin d’une équipe autour de lui. Cette fraternité chez le Black Roses est aussi rutilante que peuvent l’être les chromes de leurs bécanes. « Vous êtes une équipe formidable et des personnes qui, au fil du temps, deviennent des amis puis une famille ». Les yeux du président s’humidifient. Les sanglots longs des violons de l’été blessent mon coeur, celui de Sylvain Mormille, d’une ardeur dévorante qui se traduit « par cette famille qui force le respect et qui a accru ma foi en l’être humain et sa bonté ». Les larmes coulent. L’émotion est forte.

Ce fut une très belle journée pour les familles, les filleuls et les Black Roses, une journée forte en émotions où les rires des enfants furent la plus belle récompense.

Un président comblé. Une association d’une grande générosité.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *