•  

Bassin minier – La Ligue des droits de l’Homme toujours en alerte

En cette période de l’année, les associations, tant bien que mal, tiennent leur assemblée générale. Quand arrive le rapport sur les activités de l’année écoulée, c’est la plupart du temps le même constat, « en raison de la crise sanitaire, nos manifestations ont été annulées ».

La Ligue des Droits de l’Homme du Bassin minier n’a donc pas fait mieux, à son grand regret. « Nous avons tout de même participer à l’hommage à Samuel Paty sur les communes du Bassin minier et participé une fois à la manifestation contre la loi de sécurité globale » rappelle la présidente Dominique Niemiel qui a pris les rênes de la Ligue en septembre dernier.

Autant dire que ce n’est rien en comparaison des années précédentes quand la Ligue invitait des conférenciers, organisait des expositions, intervenait dans les lycées, bref battait le terrain.

Aujourd’hui, « ne dîtes pas que nous sommes en sommeil, nous restons toujours mobilisés et vigilants pour préserver les libertés de chacun » avance encore la présidente. Aussi, la Ligue est-elle proche des actions de RESF (Réseau d’Education Sans Frontières). Et quand bien même les activités sont au point mort, dès que le moment sera venu, « nous avons décidé de nous associer avec la Ligue du Creusot.

Peut-être pourra-t-elle participer aux activités de l’Eté à Montceau ou présenter une exposition Simone Veil sur l’esplanade du même nom au centre-ville, a suggéré madame le maire, Marie-Claude Jarrot.

Dans l’immédiat, le concours « Les écrits pour la fraternité » est relancé avec toujours la participation de l’école de Saint-Romain-sous-Gourdon, avec pour thème cette année : nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ».

A vos plumes !

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *