Aïkido Montceau-Blanzy – Comment se déroule un cours ?

合気道 MONTCEAU-BLANZY

 

L’aïkido est un art martial issu de la tradition culturelle japonaise.

Il est pratiqué dans le monde entier par une quantité croissante d’individus, hommes, femmes et enfants de toute condition physique.

Un cours d’aïkido est obligatoirement structuré ; il a donc une organisation, un déroulement qui permet à chacun d’évoluer dans cette discipline.

Comment se déroule-t-il ?

Après les saluts de prises de contact, il démarre par une séance d’aïki-taïso.

Aïki : pour aïkido ; Taïso : pour préparation

(dans le monde du sport on parle d’échauffement ; en règle générale l’échauffement c’est une montée progressive du rythme cardio-pulmonaire, des exercices d’étirements musculaires, de souplesse, de musculation et/ou renforcement musculaire)

Dans l’aïki-taïso il s’agit d’exercices de :

  • respiration, entre-autre pour la concentration, le développement de la puissance respiratoire (kokyu-rokyu ; très utile dans la société aujourd’hui afin de gérer le stress)
  • mouvements d’allongements, d’étirements pour les mobilités articulaires et leur disponibilité

  • souplesse

  • dissociations segmentaires

  • précision gestuelle

  • concentration et développement mental, utilisés pour les techniques
  • renforcement de l’équilibre
  • placements/déplacements (taï-sabaki)
  • brise-chutes (ukémi), savoir tomber sans se faire mal

Après l’aïki-taïso, c’est le travail d’apprentissage des techniques avec des progressions variables en fonction des niveaux de pratique.

S’ensuit la mise en application des techniques travaillées, soit à deux, soit avec plusieurs adversaires, à mains nues et/ou aux armes.

Le cours continue avec un travail aux armes, le tanto (couteau en bois, ici c’est un travail fort apprécié par les débutants car très en lien avec la vie de tous les jours), le boken (sabre en bois) ou le Jo (bâton).

Le cours se termine par des étirements, et d’exercices de respiration pour apprendre à se relaxer.

Et pour clore, les saluts de fin de cours, ici c’est une marque de respect que l’on porte à chacun des protagonistes que l’on a eu pendant le cours.

Les méthodes pédagogiques (ou par souci d’exactitude : anthropogogiques) utilisées sont individualisées ou différenciées.

A partir d’une base commune, l’enseignant amène à chacun ce dont il a besoin pour sa progression.

Comme vous avez pu le lire, venez découvrir l’aïkido au dojo de Montceau-Blanzy, et découvrir une discipline aux apports exceptionnels et incontestables.

Toutes les infos sur :

http://www.aikidomontceaublanzy.com

et au 06.44.08.40.84

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *