Aide à domicile – Le député à l’écoute, des distorsions existent encore

Communiqué de Raphaël Gauvain, député de Saône-et-Loire.
J’ai reçu ce lundi à ma permanence les dirigeantes et salariés de plusieurs entreprises de Services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) à la suite des annonces du Premier Ministre de la semaine dernière à Autun.
Ces annonces ont été saluées par tous. L’effort budgétaire est historique. 400 millions d’euros en faveur de l’autonomie des personnes âgées et handicapées. Il y a urgence – et depuis trop longtemps – à une juste revalorisation des professionnels du secteur des aides à la personne. Le défi du vieillissement est devant nous. Il est immense. Nous allons en discuter courant octobre au Parlement dans le cadre des discussions budgétaires.
Il nous faudra faire attention à un traitement équitable de l’ensemble du personnel du secteur, et cesser d’opposer secteurs privé et associatif. Des erreurs avaient été commises durant la crise sanitaire avec l’octroi de la prime Covid. Elles avaient immédiatement été corrigées par le Gouvernement. Des distorsions existent encore aujourd’hui au niveau départemental. Des discussions sont en cours, et j’espère qu’elles pourront aboutir rapidement.
Au delà des questions budgétaires, nous avons échangé avec une cinquantaine d’aides à domicile sur leur quotidien et les difficultés de leur métier. J’ai accepté l’invitation lancée à partager une journée avec l’une d’entre elles. Rendez-vous dans quelques semaines.

 

Raphaël Gauvain,

Député de Saône-et-Loire

Un commentaire :

  1. Et les aides ménagère qui sont « indépendante » et payée en CESU….personne n’en parle et pourtant elles sont tout aussi importante !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.