Affaire Jamal – Une voix citoyenne s’adresse au juge

Cette femme du Bassin minier nous a fait parvenir par mail son ressenti suite au décès de Jamal. Une lettre, plutôt une réflexion  où elle s’interroge sur les circonstances de l’homicide involontaire ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, où elle fait part de son désarroi, de ses doutes et s’adresse _ symboliquement _  au juge d’instruction.  

Elle n’a pas souhaité signer de son nom. Nous respectons son choix.

 

« Madame la juge d’instruction,

Les violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner est une infraction désignant la situation dans laquelle l’auteur a eu intention de blesser la victime sans toutefois vouloir la tuer, le résultat des violences ayant dépassé son souhait.

Ici, les voisins temoignent  » Et soudain, le nouveau concubin a littéralement cogné sur l’autre homme, qui ÉTAIT À TERRE  et qui ne l’a apparemment PAS LACHÉ, MÊME lorsque la femme a prévenu qu’elle avait appelé la police ». (MontceauNews )
D’après ces mots, Jamal reçoit le premier coup.
« …qui était à terre et qui ne l’a apparemment PAS LACHÉ, MÊME lorsque la femme a prévenu qu’elle avait appelé la police ».
Il y avait-il un danger? Non, Jamel etait à terre donc sans defense. Etait-il armé? Accompagné? Les temoins ne l’ont pas relevé. Et puis, si la police arrivait comme l’a dit cette femme, était-il nécessaire de continuer à frapper à mort?

« A un moment, la victime a tenté de dire qu’elle était venue juste pour discuter, pas pour leur faire du mal » ajoutent les voisins » (Montceau News)
Pourquoi est-il mort alors?
On s’interroge.

On peut se dire que ces propos ne sont pas officiels mais ils valent la peine tout de même d’être vérifiables.

Votre rôle, Madame la juge d’instruction est de mener une enquête destinée à établir la vérité sur cette affaire.
Vous êtes doté de larges pouvoirs permettant d’œuvrer efficacement à la manifestation de la vérité. Vous êtes en capacité de vous déplacer sur les lieux, d’ordonner des expertises, d’entendre les témoins…
Pourquoi n’avez vous donc pas procédé ainsi?
Dans ce dossier, vous avez fait preuve d’aucune impartialité. Ce qui est contraire à votre fonction.

Si l’on résume,  vous avez décidé de donner la liberté à un homme qui a ôter la vie d’autrui. Trouvez-vous cela cohérent?  Je crains que non.
Comment pouvez-vous être certaine qu’il n’avait aucune intention de tuer Jamal?
Pourquoi le placer sous liberté conditionné alors que cet homme est capable de violenter son prochain jusqu’à en donner la mort?

Cet homme là est dans la rue parmis les citoyens de l’ Herault. Ceux-là sont-ils en sécurité? Je vous pose la question.
Nous ne connaissons pas les limites de cet homme. Aucune expertise psychologique n’a eu lieu.

Madame la juge d’instruction, comment devenons-nous reagir face à votre décision incompréhensible ? Que devenons-nous comprendre? Quel message passez-vous à la famille du défunt et à nous citoyens?

Votre décision ne fait que troubler l’ordre public de Montceau-les-Mines.
Cela devient donc une affaire publique où chaque montcelien est dorénavant concerné.

À nous citoyens, comment pouvez-vous expliquer qu’un homme potentielement dangereux, soit actuellement libre.
Comment justifier cela à cette famille meurtrie par la perte de leur fils, frère, oncle et ami pour qui la liberté de cet homme est une offense à la mémoire de leur être si cher.

Madame la juge d’instruction, puisque votre décision me semble incohérente, permettez-moi alors d’avoir un raisonement incoherent et de vous demandez si vous auriez respecté vos missions si Jamal ne s’appelait pas Jamal…

Paix à ton âme Jamal.
Que Justice te soit rendue.

Une voix citoyenne ».

6 commentaires

  1. Désolé je suis montcellien est je me sent pas concerné !!!!

  2. Je suis montcellien et partage entièrement le raisonnement de cette dame. Beaucoup de questions restent sans réponse.
    Bravo pour votre courage

  3. Je partage à 100% votre analyse et votre incompréhension….et si Jamal s’était appelé Julien ou Bernard….la justice aurait elle relâché son meurtrier…. Repose en paix Jamal et toutes mes sincères condoléances pour ta famille…. Dominique

  4. Que l on s appel Bernard ou jamal que justice soit faite sur cette histoire tragique .
    Toute mes condoléances à la famille de Jamal,repose en paix .

  5. Il serait temps d’arrêter de donner la parole à des demeurés dont l’avis est totalement sans intérêt.
    Tenez vous en aux faits (après vérifications), donnez la parole aux professionnels ; avocats, juges etc ok mais l’avis des ignares qui ne connaissent rien à la justice, on s‘en cogne.
    Relevez un peu le niveau Mr l’informateur voyons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *