Affaire Jamal – Ils ont mis le feu au Trait d’Union à Montceau

Malgré l’appel au calme lancé à l’issue du rassemblement des amis de Jamal devant le commissariat hier en fin d’après-midi, ce qui devait arrivé est arrivé. Le Trait d ‘Union en feu, juste à quelques pas du quartier du Plessis d’où était originaire Jamal.

A 22h25, les sapeurs-pompiers sont prévenus qu’un feu s’est déclaré au Trait d’Union au 7 rue de Mâcon à Montceau-les-Mines. Les tags trouvés sur les murs du bâtiment en laissent aucun doute sur l’origine de l’incendie.

Justice pour Jamal

Assassin = liberté

on veut une réponse

personne veut de nous

ou est mme Jarod

jeune à l’abandon 

Heureusement, la police municipale avait décidé d’une surveillance accrue du Trait d’Union, ce qui n’a pas empêché des individus de taguer les murs dans un premier temps, de tenter d’entrer à l’intérieur du bâtiment puis de briser une vitre à l’arrière du Trait d’Union et de mettre le feu dans la salle de réunion. Les policiers ont aussitôt alerté les pompiers et permis ainsi de limiter la propagation de l’incendie à tout le bâtiment.

Ce sont 19 sapeurs-pompiers de Montceau sous les ordres du lieutenant Adrien Adan qui furent dépêchés sur les lieux. Une pièce a néanmoins été détruite par les flammes. Ils ont ensuite procédé au désenfumage des locaux.

Marie-Claude Jarrot, ne cachait pas sa colère. « C’est indigne de s’en prendre au Trait d’Union. Heureusement que la police municipale était là ».

Le Trait d’Union, centre social de la ville en feu, c’était pour ainsi la destruction d’un symbole. « On a construit des choses ici » indiquait madame le maire. Elle ajoutait d’un ton sec et dur: « Il s’agit de l’ordre public, que les juges pensent à l’ordre public. Ce soir (hier soir), la juge (qui a remis en liberté sous contrôle judiciaire le présumé auteur des coups sur Jamal), n’est pas là ! Qui est là, c’est nous. »

Marie-Claude Jarrot poursuivait son réquisitoire: « Je viens d’avoir le procureur au téléphone, je lui ai dit que je n’étais pas d’accord de la décision du juge.

Croisés à proximité du Trait d’Union, des jeunes en voiture disaient: « Voilà ce qui arrive, il fallait s’y attendre. C’était prévu. regardez, il n’y a pas une seule voiture sur le parking alors que d’habitude, il y en a plein ».

Au même moment, un peu après minuit, une autre alerte sonnait. A la Sablière un nouveau feu venait de prendre. Lui aussi volontaire.

Jean Bernard

7 commentaires

  1. Et après, ces « jeunes » vont se plaindre qu’ils ne sont pas aimés du restant de la population, qu’ils sont victimes de discrimination etc etc…
    C’est juste que vu vos methodes, personne ne veut avoir à faire à vous…

  2. L’identité heureuse ? France, terre d’accueil ? Ces gens ne payent pas d´impots donc rien à faire de mettre le feu aux services publics. Madame Jarrot et le Préfet doivent se réveiller et mettre de l’ordre dans ce quartier !

  3. qu’il foutent le feu à la mosquée et là ont sera d’accord- les auteurs doivent être poursuivi sans merci et expulsé du territoire, ainsi que toute leur famille car tous complice , en plus ça nous fera des économies

    • quel commentaire inutile!!!!

    • N’importe quoi ce commentaire , pourquoi pas de camps des camps de concentration en attendant de les expulser pendant qu’on y est. Le problème d’intégration des populations d’origine étrangère n’est pas le seul fait des personnes issus de l’immigration .L’Histoire et la sociologie en ont fait la preuve. Gardez donc vos propos nauséabonds pour vous , ca nous fera des vacances.

  4. Ils étaient ou ceux la quand ce Jamal battait sa compagne ?

  5. Ce public ne sait pas s’exprimer en parlant, problème de niveau et d’éducation, il ne sait que brûler et agresser ! Facile de mettre le feu à des bâtiments quand aucun ne payent d’impôts tout en vivant des aides sociales, ils ne cherchent pas à participer à la société. La preuve du manque de jugeote, ils détruisent un lieux qui est dédié à les aider. Et encore une fois il aurait été bien qu’ils manifestent aussi quand la victime frappait son ex femme et qu’elle devait appeler la police ! Pour autant de haine soulevé j’aimerais connaître de quelle origine était la personne qui a tué la victime. Ils sont bien mal placé pour parler de justice avec de tels agissements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *