Adoption du Pass vaccinal – Le Rassemblement National a voté contre

Photo illustration.

Communiqué de Valérie Deloge (Rassemblement National), conseillère régionale de Bourgogne Franche-Comté.

Adoption du projet de loi instaurant le pass vaccinal : un amendement en trompe-l’œil de Cécile Untermaier, députée de Saône-et-Loire.

Après des débats houleux à l’Assemblée nationale sur le projet de loi instaurant le pass vaccinal depuis le début du mois de janvier, celui-ci a finalement été adopté en dernière lecture le 16 janvier à 215 voix pour : celles de la majorité, des deux tiers des Républicains et d’une partie des socialistes. En revanche, le précieux sésame tant convoité par le Gouvernement va finalement être exigé à partir de 16 ans, à la suite d’un amendement de Cécile Untermaier, députée socialiste de Saône-et-Loire.

Si l’amendement en question stipule que les jeunes de 12 à 15 ans ne seront pas obligés de posséder un pass vaccinal pour participer à des activités culturelles ou sportives, « cela n’a pas empêché la parlementaire socialiste de faire preuve d’une totale incohérence en votant pour l’ensemble du projet de loi et en faisant la lis de la majorité présidentielle ».

Bien loin de ces tactiques et de ces manœuvres politiciennes, et par leur détermination à s’opposer farouchement à toutes tentatives de restreindre inutilement les libertés fondamentales de nos compatriotes, « les députés du Rassemblement National, quant à eux, ont fait preuve de constance en votant contre la mise en place du pass vaccinal. »

« Elue Présidente de la République le 24 avril prochain, Marine Le Pen abrogera immédiatement cette disposition liberticide, injuste et inefficace. »

Valérie Deloge
Conseillère régionale de Bourgogne Franche-Comté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.