•  

Voiture électrique – La dépanneuse de l’avenir, l’image est trompeuse

Sur les réseaux sociaux des infos circulent, certaines ne sont pas de première fraîcheur mais reviennent au gré des partages. Un retour de flamme.

C’est le cas pour cette photo avec le commentaire : « Un beau résumé de la logique écolo, la dépanneuse de l’avenir ».

Forcément, dépanner une voiture électrique avec un groupe électrogène à essence lui-même tracté par un véhicule diesel, est à classer dans la rubrique « absurde ». Mais comme dans le cochon, tout est bon pour mettre à mal l’attractivité de la voiture électrique même si tout est loin d’être parfait.

C’est le journal « 20 minutes » qui en juillet 2019 dévoile la vérité sur cette fausse information :

En septembre 2018,  l’ÖAMTC, une association autrichienne à but non lucratif d’aide aux conducteurs profitait du salon E-Mobility Play Days organisé dans la commune de Spielberg, pour présenter ce véhicule unique en son genre, comme le rapportait à l’époque la presse locale – ou encore l’ÖAMTC elle-même sur son site.

Contacté par 20 Minutes, le service communication de l’association indique : « Il s’agit d’un chargeur mobile de véhicules électriques, et pas d’un groupe électrogène à essence. Il fonctionne avec des cellules de lithium et permet de recharger 12 kilomètres d’autonomie sur les véhicules [à court d’électricité], en environ 15 minutes, ce qui leur permet d’aller jusqu’à la borne de recharge la plus proche. »

Si la camionnette de dépannage utilisée pour transporter cette recharge mobile – et éviter le remorquage – fonctionne bien au diesel, l’ÖAMTC précise qu’elle privilégie, à Vienne, son transport par des vélos électriques.

Si un jour, vous entendez dire que les masques en cas de pandémie ne servent à rien, il est possible qu’il s’agisse d’une fausse légende. A vérifier quand même.

J.B.

 

8 commentaires

  1. faut prendre ça du coté de l’humour , mais souvent la fiction dépasse la réalité!

  2. La voiture électrique nous est vendu à la TV comme le diesel a l’époque… c’est purement orienté, Il y a des alternatives bien plus efficaces et moins chères que l’électrique mais si on peut faire en sorte que les Français aient une dépendance à EDF c’est mieux pour rentabiliser l’entreprise. Idem avec la pompe à chaleur qui n’ait en fait que la remplaçante des chauffages électriques, un peu plus « évolués » mais dès qu’il fait froid c’est du 100% électrique qui prend la relève… étonnant cette acharnement de l’état à vouloir nous faire passer chez EDF à tout prix. Bizarrement le chauffage le plus économique en 2020 a été le bois et en seconde position le Fioule. Quand l’écologie a bon dos pour orienter nos choix et surtout notre argent.

  3. juste une précision sur les PAC: maintenant, elle fonctionne jusqu’à -21 dehors sans tout électrique!! suis pas vendeur mais j’en ai une( air-eau), conso120€ en hiver( 22° dans toutes les pièces) et rien en été( a coté chauffe eau thermo air- air aussi), conso
    négligeable

    • Après renseignements pris auprès d’amis qui sont passés sur pompe à chaleur aérothermique, la performance est limite à une température extérieure froide, mauvaise à 0 et totalement nul à -7. Le chauffage est donc pris en charge par des résistances électriques. Je vois des voisins brûler du bois dans la cheminée dès que les températures baisses et laissent de côté la pompe. Un amis utilise une Daikin 14w, le thermostat de la pompe indique 22 degrés mais avec 3 degrés dehors il chauffe péniblement à 18 degrés pour une maison super isolée de 112m2. Mais en 2 ans ça a peut-être évolué car en effet -21 c’est énorme, il faudra le vérifier à l’usage, mais c’est une bonne nouvelle en tout cas.

  4. qui doit on croire ? tout électrique car plus de chauffage au gaz sur les constructions neuves donc chauffage électrique ok mais il ni a pas si longtemps (une quinzaine de jours ) on nous annonçait de faire des économies d’énergie car l’électricité pourrait manquer … alors tout électrique mais plus d’électricité alors on fait comment ? je pose la question

  5. curieux a raison, dixit un ami jeune retraité cadre edf
    pour que les concurrents puissent vendre moins cher l’électricité, l’état oblige edf à augmenter ses tarifs!! rien a voir avec les coûts réels que nous payons (bon il faut aussi tenir compte du prix payé par les edf : 10% de la valeur!!)

  6. une autre précision : les installateurs , même artisans, ne sont pas des informaticiens et les règlages sont très complexes et il faudrait avoir fait un stage pour assimiler tout, cela c’est confirmé auprès de nombreux amis et même de l’aveux d’artisans, d’où quelques fois des règlages mal programmés, en fonction des longueurs de tuyaux, de la nature du chauffage ( sol, eau,air -air)etc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *