Viry – Deux attaques de loup en deux nuits, la bête est toujours là

Un bélier tué sur la commune de Viry, il appartient à l’élevage Claude Ducert.

 

Dire que c’est un fin gourmet est un doux euphémisme. En attendant monsieur le loup solitaire, après s’être fait les dents du côté de Gourdon; Mont-Saint-Vincent, Saint-Romain-sous-Gourdon, est revenu par où il avait débuté le carnage, c’est-à-dire dans le Charolais.

En deux nuits, celles de dimanche à lundi et de lundi à mardi, il a tué deux béliers et quatre brebis sur la commune de Viry.

Il est donc de retour et pour la troisième fois chez Claude Ducert, éleveur à Martigny-le-Comte. La première attaque date du 25 juin (4 brebis tuées), puis le 27 juin (2 brebis égorgées). Cette fois-ci, il a pris pour victime un bélier sur les terres de Viry.

La nuit suivante, toujours sur Viry, « la bête » a tué pour le plaisir de tuer. A son tableau de chasse, 1 bélier, 4 brebis et autre autre qui est blessée. Il s’agit du troupeau d’Etienne Debarnot.

Autant dire que les éleveurs sont plus que sous pression surtout que c’est l’époque des accouplements, que les brebis sont dans les prés avec les béliers donc forcément des proies « faciles » pour le prédateur, malgré un filet électrique. « Les brebis se sont affolées. Le loup les a fait sortir de leur enclos, elles ont été retrouvées égorgées dans le pré du voisin » rapporte une personne de l’élevage Ducert.

Même si le préfet a autorisé le tir de défense simple, encore faut-il être en présence de l’animal et espérer l’atteindre à une distance respectable sachant aussi qu’il attaque surtout la nuit.

« Peut-être serait-il opportun d’organiser une battue dans le secteur pour le débusquer » laisse entendre un éleveur.

La dernière attaque du loup remonte au 7 août à Saint-Romain-sous-Gourdon. Après une pause de dix jours, il est donc de retour au grand désarroi des éleveurs de la région.

Jean Bernard

 

 

 

10 commentaires :

  1. Mais c’est pas possible, ça durer comme ça jusqu’à quand ? faut il attendre que quelqu’un pète les plombs pour régler ce problème une fois pour toute ?

  2. Candide,vous m avez l air bien tendu,personne n a de confirmation qu ils agisse d un loup a part une bonne femme qui dit l avoir aperçu et un cliché qui nous montre plutôt un chien amaigri ,de plus cette histoire de loup est de plus en plus troublante avec des disparitions et réapparition de l animal pendant 8 jours et cela en des lieux bien éloigné les uns des autres comme par magie?avant d accuser un hypothétique loup il serait plausible de regarder la piste d un ou plusieurs psychopathe bien humains qui pourrait vouloir crée une psychose. ?..regardez l histoire du cheval tuer et mutilé …

  3. L’informateur a raison, c’est un carnage, pas les dégâts causés par ce jeune loup, mais le massacre des agneaux pour le palais des humains. Vous avez déjà vu des agneaux gambader dans un pré, c’est très mignon, et après, vous avez le courage d’en manger ?Moi, je ne mangerai plus de mouton, je laisse ma part au loup !
    Et je soutiens mordicus canis lupus italicus.

    • Mais c’est valable pour tout le vivant Lili.
      Quid des veaux, bovins, chèvres, chevaux, volailles et j’en passe.
      Pour être cohérente, fini la viande et ses dérivés chez vous.
      Les poissons sont ils traités à meilleure enseigne ?
      Auriez vous une compassion sélective ?

  4. Le carnage dans le pré ce n’est pas un humain qui a fait ceci… c’est bien un loup cela se voit bien sûr les photos, vous préférez manger de l’industrielle!? Vous êtes peut-être vegan .

  5. quoi de plus naturel qu’un loup..??..ce qui l’est moins ce sont ces salopards massacreurs de chevaux..!!

  6. Pantherman,
    je vous remercie de vous inquiéter de ma santé mais non je ne suis pas tendu et je vais bien.
    Je suis simplement inquiet quand je lis la presse et que je vois certaines photos.
    Pourquoi vous obstinez vous à nier l’évidence ? En plus il y a des preuves incontestables fournies par la préfecture.
    Je ne suis pas éleveur moi même et si je suis inquiet, c’est pour mes amis qui travaillent entre 10 et 14 heures par jour. Ils aiment leur métier. Nous fournissent en viande et sont sanctionnés injustement par ce loup.
    Soutenir cette maudite bestiole représente pour un recul sans précédent.
    Pour la faune sauvage également, les chevreuils, les lièvres, les sangliers vont payer la présence de ce canidé d’un autre temps. C’est purement scandaleux.

  7. Candide, tu t’y connais peut être plus que moi en matière d’élevage, mais pour ce qui est de la faune sauvage, tu n’as rien compris à l’équilibre naturel : les prédateurs sont absolument nécessaires à la bonne santé des espèces, l’homme ne peut pas se substituer au loup qui est le seul à discerner les animaux les plus faibles, ceux qui sont malades.
    Il le fait si bien qu’on l’a réintroduit dans le parc de Yellowstone pour réguler les caribous qui étaient trop nombreux et en mauvaise santé, et depuis on a à nouveau des troupeaux en pleine forme.
    Alors soit on continue ta logique et on extermine toute la faune sauvage pour ne garder que des troupeaux de vaches ou de moutons, soit on laisse faire la nature et on accepte la présence d’un loup, de lynx, de renards, de buses … et les éleveurs cherchent des solutions pour protéger leurs troupeaux comme cela se fait en Italie et autres pays où le loup est présent.

    • Lili,
      Un prédateur, il y en a déjà un, le renard et il n’y en a pas besoin d’un deuxième.
      Le loup n’a plus sa place. Ou alors on lâche des caribous pour le nourrir. mdrrrrrrrrr
      Arrêtez de tout mélanger, vraiment ! Nous sommes en France, plus particulièrement en Bourgogne. Le biotope ne permet plus la présence du loup.

  8. Une bonne femme ??? Apparemment vous êtes plus correct avec les loups qu’avec les gens…. Quand on est poli on dit une personne. Ou au pire une femme mais bonne femme est très péjoratif… Je suppose que vous ne la connaissez pas donc essayez de respecter les gens au moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.