Vaccination – Le vacci’bus entre en action même dans les entreprises

Il sera présent à Montceau-les-Mines le samedi 17 juillet au matin sur le marché.

Déjà que l’été n’est pas au rendez-vous qu’on nous promet aussi une quatrième vague de contamination du covid avec le variant delta et 20 000 cas par jour dès le mois d’août. Alors comment stopper cette vague ?

Pour les spécialistes, il n’existe qu’une seule solution, la vaccination à condition que, toujours d’après les experts, au moins 90% voire un peu plus de la population aient reçu les deux doses pour éviter la mise en place du retour des contraintes sanitaires.

« Notre meilleure arme contre le virus c’est la vaccination. Tous vaccinés, tous protégés » ne cesse de diffuser le gouvernement.

Alors faut-il rendre obligatoire la vaccination ? Vaste débat.

En attendant, la préfecture, l’agence régionale de santé (ARS) et l’Assurance maladie ont décidé de lancer un nouveau centre de vaccination mobile « Vacci’bus », sans rendez-vous, financé par l’ARS. Ce dispositif d’ «aller vers » vise à améliorer la couverture vaccinale en aidant les Saône-et-Loiriens à se faire vacciner.

Aller au plus près de la population, carrément sur les lieux de travail, cette opération a débuté ce lundi matin dans l’enceinte même de la société Thermodyn au Creusot où le Vacci’bus a fait halte avant de se rendre à Alstom.

« C’est une proposition que nous avons faite aux entreprises et Thermodym a été la première a répondre favorablement » indique Marc Makhlouf, sous-préfet d’Autant accompagné de Cédric Laperteaux, délégué départemental de l’ARS (Agence Régionale de Santé) et Clarisse Mitanne-Muller, directrice de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Saône-et-Loire. « Ce bus sillonnera le département, s’arrêtera dans les lieux de vie, là où il y a du passage, au plus près des publics, les entreprises, centres commerciaux, quartiers, festivals, grands événements du département jusqu’au 31 août » précise-t-elle.

A Thermodyn qui compte 400 salariés, ils furent 24 volontaires à « monter dans le bus » et recevoir la première dose voire la seconde de vaccin (les salariés qui ont reçu leur première dose ont rendez-vous pour la seconde dans un centre de vaccination). « Mais nous autorisons les salariés à s’absenter de leur lieu de travail pour se faire vacciner » rappelle la DRH.

J.B.

Programme prévisionnel de la tournée du bus du 12 au 17 juillet :

Lundi 12 juillet matin et après-midi Thermodyn et ALSTOM au Creusot
Mardi 13 juillet matin Centre commercial Géant Casino – La Thalie à Chalon-sur-Saône
Mardi 13 juillet après-midi Place de la mairie, Saint Rémy
Mercredi 14 juillet matin Place de l’Église, Cormatin
Mercredi 14 juillet après-midi Domaine Champgrenon, Charnay-lès-Macon
Jeudi 15 juillet matin FPT Industrials, Bourbon-Lancy
Jeudi 15 juillet 20h-23h Bar « My Beers », Vinzelles
Vendredi 16 juillet matin IDEF, Chatenoy-le-Royal
Vendredi 16 juillet après-midi QPV La Chanaye, rue du Beaujolais, Mâcon
Samedi 17 juillet matin Marché à Montceau
Samedi 17 juillet après-midi Stade de Bram, Louhans

Un commentaire

  1. très bien , la vaccination fait partie d’une démarche globale de prévention des risques professionnels, évalués par le médecin du travail, sous la responsabilité et en collaboration avec l’employeur : https://www.officiel-prevention.com/dossier/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/coup-daccelerateur-pour-la-vaccination-en-entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *